Cancer de l’utérus : signes, symptômes et complications

Cancer de l’utérus : signes, symptômes et complications. Le cancer de l’utérus , également connu sous le nom de cancer de l’endomètre, fait référence à un cancer qui prend naissance dans l’utérus. 

Les premiers symptômes comprennent généralement des saignements vaginaux et des douleurs pelviennes, et le traitement à un stade précoce peut être très efficace. 

L’ utérus est un organe reproducteur en forme de poire. La paroi interne de l’utérus s’appelle l’ endomètre ; c’est généralement là que les cellules cancéreuses se développent pour la première fois. 

Cancer de l'utérus : signes, symptômes et complications

Environ 10 % des cancers de l’utérus sont connus sous le nom de sarcomes utérins, des tumeurs qui prennent naissance dans la couche musculaire de l’utérus. 

Chaque année, plus de 65 000 femmes reçoivent un diagnostic de cancer de l’utérus. 

Symptômes fréquents

Le symptôme le plus courant du cancer de l’utérus est un saignement vaginal anormal. Certains facteurs de risque sont liés au cancer de l’utérus. La majorité des femmes diagnostiquées avec un cancer de l’utérus sont ménopausées et ont environ 60 ans. 

Il est rare que les femmes de moins de 45 ans reçoivent un diagnostic de cancer de l’utérus. Il est plus susceptible d’affecter les femmes blanches, mais plus de femmes noires meurent de cette maladie. 

Il est utile de se rappeler que bon nombre des symptômes du cancer de l’utérus peuvent également être causés par d’autres problèmes de santé moins graves, comme les fibromes bénins . 

Saignements vaginaux après la ménopause

Des saignements abondants et ressemblant à des règles après la ménopause peuvent être un signe précoce de cancer de l’utérus. Il est également possible d’avoir des saignements légers ou des spotting avec le cancer de l’utérus.

Selon l’American Cancer Society, environ 85 % des femmes diagnostiquées avec un sarcome utérin ont présenté des saignements vaginaux irréguliers. 

Saignement entre les règles

Si vous avez eu des saignements abondants entre vos règles, parlez-en à votre gynécologue, car cela pourrait être un signe de cancer de l’utérus. Tout saignement anormal, surtout s’il dure plus de 2 semaines, peut être un signe avant-coureur d’un cancer de l’utérus. 

Douleur pelvienne

Toute nouvelle douleur est une raison de consulter immédiatement votre médecin.

Le cancer de l’utérus peut être associé à des douleurs pelviennes , des crampes ou des douleurs lors de la miction ou des rapports sexuels

Symptômes rares

Alors que la plupart des femmes connaîtront des saignements comme premier signe de cancer de l’utérus, d’autres symptômes peuvent se développer avec le temps. 

Nouvelle décharge vaginale

La plupart des modifications des pertes vaginales ne sont pas causées par le cancer, mais environ 10 % des femmes atteintes d’un sarcome utérin ont des pertes anormales. 

Vous devriez parler à votre médecin si vous avez un changement dans vos pertes vaginales, avec ou sans présence de sang.

Sentir une grosseur

Si vous avez une sensation de lourdeur dans votre abdomen ou si vous y avez senti une grosseur, il s’agit probablement d’une tumeur bénigne. 

Cependant, environ 10 % des femmes atteintes d’un sarcome utérin sont capables de sentir la tumeur simplement en appuyant sur le bas de leur abdomen. Vérifiez donc toujours auprès de votre médecin si vous remarquez une nouvelle masse.  

Perte de poids

La perte de poids involontaire peut être un effet secondaire tardif du cancer de l’utérus. Si vous ou un être cher avez récemment perdu du poids sans essayer, consultez votre fournisseur de soins de santé à ce sujet. 

Complications

Le cancer de l’utérus peut entraîner des complications s’il se propage au-delà de l’utérus. Les traitements, tels que la radiothérapie ou la chirurgie, peuvent également entraîner des complications.

Changements dans la fertilité

La plupart des plans de traitement du cancer de l’utérus impliquent une hystérectomie , qui est l’ablation chirurgicale de l’utérus. Si une partie de votre traitement implique l’ablation de votre utérus ou de vos ovaires, vous ne pourrez plus tomber enceinte.

Vous et votre médecin pouvez discuter de vos options si vous êtes en âge de procréer et souhaitez toujours avoir des enfants. 

Ménopause précoce

Si le cancer s’est propagé à vos ovaires, vous devrez peut-être également les retirer. Sans vos ovaires, votre corps cessera de produire des œstrogènes et de la progestérone, et vous commencerez la ménopause , quel que soit votre âge.

Cancer

La plupart des cancers de l’utérus sont détectés tôt avant qu’ils n’aient eu la chance de métastaser. 

Mais le cancer de l’utérus peut se propager aux organes pelviens voisins et au-delà. Il se propage généralement d’abord aux ovaires et peut également atteindre les ganglions lymphatiques, la vessie, le foie et les reins. 

Quand consulter un médecin /aller à l’hôpital

Consulter un médecin dès que vous développez des symptômes de cancer de l’utérus est le meilleur moyen de le vaincre. Comme pour la plupart des cancers, plus le cancer de l’utérus est diagnostiqué tôt, plus il est facile à traiter. 

Le taux de survie à 5 ans des femmes atteintes d’un cancer de l’utérus localisé qui ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps est de 95 %. 

La plupart des femmes qui souffrent d’un cancer de l’utérus développent des saignements vaginaux anormaux, de sorte que tout saignement doit être examiné par votre médecin. 

Si vous présentez un risque accru de cancer de l’utérus, il est essentiel que vous consultiez votre médecin dès que vous développez des symptômes inhabituels.

Les facteurs de risque du cancer de l’utérus comprennent :

  • Âge supérieur à 70 ans
  • Obésité
  • Ménopause tardive
  • Ne jamais accoucher
  • Diabète
  • Hypertension
  • Traitement aux œstrogènes 
  • Cancer du côlon héréditaire sans polypose

Il est également important de suivre des contrôles de bien-être réguliers et des rendez-vous médicaux. Le cancer de l’utérus peut parfois être détecté lors d’un examen pelvien de routine chez votre gynécologue. Il n’y a pas d’outil de dépistage, mais un examen physique peut détecter un cancer de l’utérus. 

Conclusion

Les symptômes courants du cancer de l’utérus comprennent des saignements vaginaux anormaux et des douleurs pelviennes. Il est utile de se rappeler que ces symptômes ne sont pas toujours synonymes de cancer. 

ils peuvent également être présents avec des affections bénignes telles que les fibromes. Passer des examens médicaux de routine, y compris suivre les recommandations pour les visites gynécologiques, est le meilleur moyen de prévenir la progression du cancer de l’utérus et d’autres problèmes de santé avant qu’ils n’atteignent un stade avancé.