la crème anesthésiante pour la peau : ce qu’il faut savoir..

la crème anesthésiante pour la peau : ce qu’il faut savoir…Les crèmes anesthésiantes pour la peau sont des médicaments qui fonctionnent comme un anesthésique local, réduisant la sensibilité à la douleur dans les zones où ils sont appliqués. Ces crèmes agissent en bloquant les signaux nerveux dans le corps.

Les crèmes sont utilisées à des fins très diverses, notamment avant une intervention chirurgicale mineure, des procédures telles que les mammographies et l’administration d’injections à un enfant.

De plus en plus, les crèmes anesthésiantes sont également utilisées avant des procédures cosmétiques telles que la microdermabrasion, l’injection de produits de remplissage, l’épilation à la cire, le perçage corporel et l’application de tatouages.

Certaines crèmes anesthésiantes sont en vente libre, d’autres nécessitent une ordonnance. Quoi qu’il en soit, il est important de les utiliser sous la supervision d’un médecin .

Cet article explique les principes actifs des crèmes anesthésiantes, les crèmes anesthésiantes sur ordonnance et celles en vente libre, ainsi que la façon de les appliquer. Il décrit également les effets secondaires courants et ceux pour lesquels il vaut la peine d’appeler votre médecin.

Ingrédients actifs

Si vous connaissez les crèmes anesthésiantes pour la peau, vous avez probablement entendu parler de la lidocaïne, l’ingrédient actif de la plupart des marques. La lidocaïne est très efficace et a l’avantage de fournir des résultats rapides pour le soulagement de la douleur.

la crème anesthésiante pour la peau : ce qu'il faut savoir..

La lidocaïne est présente dans les crèmes anesthésiantes pour la peau comme Dermoplast, LidoRx et Lidoderm.

Parmi les autres ingrédients actifs des crèmes anesthésiantes pour la peau, citons :

  • la benzocaïne (présente dans Solarcaine, Dermoplast et Lanacane)
  • Pramoxine (présente dans Sarna Sensitive, Proctofoam et Prax)
  • Dibucaïne (présente dans Nupercainal et Rectacaine)
  • Tétracaïne (présente dans le gel Ametop, Pontocaïne et Viractin)

Crèmes anesthésiantes en vente libre et sur ordonnance

Les crèmes anesthésiantes en vente libre peuvent différer des crèmes prescrites sur ordonnance par leur force et leur concentration.

Par exemple, un patch de lidocaïne délivré sur ordonnance (comme Lidoderm) contient 5 % de l’ingrédient actif, tandis qu’une variété sans ordonnance (comme Aspercreme) contient 4 % de lidocaïne.

La plupart des médicaments en vente libre à base de lidocaïne ne sont pas approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. Cependant, certains sont commercialisés comme « conformes » lorsque le fabricant suit les réglementations applicables de la FDA.

Certaines crèmes anesthésiantes topiques sont mélangées avec la crème d’hydrocortisone (pour les rougeurs, les démangeaisons et les gonflements). L’une de ces marques est Peranex, qui n’est disponible que sur ordonnance.

Mode d’emploi

Suivez les conseils de votre médecin et/ou l’étiquette de l’ordonnance ou la notice du produit lorsque vous utilisez la crème anesthésiante. N’utilisez que la quantité recommandée et aussi longtemps que cela est indiqué.

Par exemple, votre médecin peut vous demander d’appliquer une crème anesthésiante plusieurs heures avant une intervention chirurgicale. Commencer à appliquer la crème avant ce délai n’est pas utile et peut avoir des effets négatifs.

En général, on vous conseillera d’utiliser la plus petite quantité possible pour éviter le risque d’une surdose potentiellement mortelle. Assurez-vous de savoir exactement quelle quantité de crème vous devez appliquer.

Consultez votre pédiatre avant d’utiliser une crème anesthésiante sur un enfant.

Ne mettez pas de crème anesthésiante sur une peau rouge, enflée, douloureuse, fissurée ou éraflée. Lorsque vous êtes prêt à appliquer la crème :

  • Lavez la zone affectée avec un savon doux et de l’eau chaude.
  • Épongez la zone avec un chiffon doux.
  • Rincez abondamment vos yeux à l’eau si vous les touchez après l’application de la crème.

Conservation

Conservez la crème anesthésiante à température ambiante, à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Gardez toujours le tube bien fermé.

Gardez les crèmes anesthésiantes hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Effets secondaires courants

Les effets secondaires devraient être minimes, voire inexistants, si vous suivez les conseils de votre médecin sur la manière d’utiliser une crème anesthésiante. Ceci dit, il est possible que vous ressentiez les effets suivants :

  • Changement de couleur de la peau à l’endroit où la crème anesthésiante a été appliquée.
  • Démangeaisons ou éruption cutanée
  • Brûlures légères

Pour soulager cette sensation, passez la zone concernée sous l’eau froide (n’appliquez pas de glace), puis séchez doucement la peau.

Quand consulter un médecin ?

Appelez immédiatement votre médecin si vous (ou votre enfant) présentez les symptômes suivants :

  • Ecchymoses ou apparition d’un voile violet-noirâtre sur la peau.
  • Confusion, vision floue ou bourdonnement dans les oreilles.
  • Brûlure, piqûre ou irritation sévère à l’endroit où la crème anesthésiante a été appliquée.
  • Étourdissements ou somnolence soudains
  • Gonflement ou rougeur

Les réactions allergiques aux crèmes anesthésiantes sont similaires aux autres réactions allergiques. Appelez le numéro d’urgence si vous (ou votre enfant) avez une réaction :

  • Difficulté à respirer
  • Urticaire
  • Gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge

Si une trop grande quantité est absorbée par la peau, vous pouvez subir une overdose, dont les signes sont les suivants :

  • Convulsions
  • un rythme cardiaque rapide
  • insuffisance respiratoire
  • Coma

Résumé

La lidocaïne est l’ingrédient actif de nombreuses crèmes anesthésiantes pour la peau, mais il en existe d’autres. Les préparations de lidocaïne vendues sur ordonnance ont une concentration de 5 % de l’ingrédient actif, tandis que les produits en vente libre ont une concentration beaucoup plus faible.

Il est normal de s’attendre à des effets secondaires mineurs, tels que des changements de couleur de la peau, des démangeaisons ou une éruption cutanée, ou une légère brûlure. Une brûlure grave, une irritation ou des signes de réaction allergique justifient une attention médicale.

Utilisez la plus petite quantité possible de crème pour engourdir votre peau afin d’éviter des réactions graves.

Conclusion

Ne vous contentez pas de demander à votre médecin quelle quantité de crème appliquer. Demandez-lui de vous montrer, peut-être en utilisant une autre crème ou lotion à la place de la crème anesthésiante. Ainsi, vous serez sûr de pouvoir appliquer vous-même la dose suggérée par la suite.

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Quels sont les ingrédients de la crème anesthésiante pour la peau ?

L’ingrédient actif de la crème anesthésiante pour la peau peut varier selon la marque. Les agents anesthésiques courants sont la lidocaïne, la benzocaïne, la pramoxine, la dibucaïne et la tétracaïne. Les crèmes contiennent également des ingrédients non actifs qui peuvent varier.

Peut-on acheter de la lidocaïne en vente libre ?

Oui. De faibles doses de lidocaïne et d’autres crèmes anesthésiantes pour la peau sont en vente libre. Les préparations plus fortes de lidocaïne nécessitent une ordonnance.

Combien de temps dure une crème anesthésiante topique ?

Les crèmes anesthésiantes topiques, comme la lidocaïne et la benzocaïne, peuvent durer jusqu’à trois heures. L’anesthésique topique doit être appliqué 30 minutes à une heure avant une piqûre ou une procédure.

Peut-on utiliser de la lidocaïne avant de se faire tatouer ?

Oui, vous pouvez appliquer de la lidocaïne ou un autre agent anesthésiant sur votre peau avant de vous faire tatouer. Pour de meilleurs résultats, appliquez la crème sur la zone concernée 30 à 60 minutes avant votre rendez-vous.