Maux de tête: quelles sont les principales causes?

Maux de tête: quelles sont les principales causes? Le mal de tête ou céphalée, symptôme très fréquent, et sans doute celui qui varie le plus en qualité, intensité et durée d’un individu à un autre. Il survient à tout âge, même dans l’enfance.

C’est en outre, pour le corps médical, une source trés complexe de remède.

Dans la plupart des cas le mal de tête n’est que la conséquence banale d’une journée de travail trop chargée, d’une émotion intense ou d’une colère reprimée.

Mais, le mal de tête peut être le symptôme d’une maladie générale ou d’une pathologie spécifique des organes de la tête.

C’est pourquoi le medecin ne prend jamais à la légère ce symptôme qui doit

lorsqu’il se repète, inciter ce qui en souffre à le consulter au plus vite.

le patient facilitera considérablement le remède différenciel entre cephalée “automne” et cephalée due à une maladie, en décrivant precisément tous ses troubles.

Un interrogatoire minutieux et approfondi ne négligeant aucun détail sur l’apparition ou l’accentuation de la douleur

et ses caractéristiques, est la condition primordiale d’une remède correct.

Ainsi, le medecin pourra prescrire un traitement adéquat. Les analyses de laboratoire pour identifier l’origine de la migraine sont toujours trés difficiles à réaliser,

Il arrive souvent qu’elles ne fournissent pas de données suffisament indicatives,

Surtout lorsque les maux de tête sont chroniques et non accompagnés d’autres troubles.

Les origines des maux de tête

les structures externes de la tête, dont la stimulation peut provoquer des cephalées,

Sont constituées par une épaisse membrane fibreuse qui recouvre le crâne ( perioste cranien, la peau, le tirru sous-cutané, les muscles et les artères).

En revanche, les os du crâne et les veines qui les traversent n’ont aucune relation avec la douleur.

A l’intérieur de la bûte craniénne, les structures des maux de tête à l’origine peuvent être:

  • Les artères cérébrales.
  • Les grands sinus veineux.
  • Les meninges (membranes qui enveloppent le cerveau et la moêlle épinière).
  • Le nerf trijumeau facial.
  • Glossopharyngien.
  • Les trois premiers nerfs cervicaux.

De même, les maux de tête peuvent également être provoqués pour des lésions oculaires, nasales, auriculaires et sinusiens.

les mécanismes pathogènes de forme de maux de tête les plus courants sont:

  • les contractures des muscles du crâne.
  • Les pathologies de la colonne cervicale.
  • La dilatation à l’intérieur du crâne (migraine).
  • La dilatation des grandes veines intra-crâniennes.
  • La compression.
  • L’irritation et l’inflammation des fibres nerveuses sensitives des nerfs cités plus haut.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*