Médecine chinoise : bienfaits – clés et secrets

Médecine chinoise : bienfaits – clés et secrets. Qu’est-ce que la médecine chinoise ? Il s’agit d’un ensemble de règles et de croyances médicales héritées qui reposent sur le principe de la présence d’énergie dans le corps en général appelé « qi »  et prononcé « ki », qui se déplace dans le corps à travers différents circuits ou canaux d’énergie appelés méridiens ,

et par conséquent, tout déséquilibre ou la perte d’équilibre dans le flux de cette énergie dans le corps conduit à l’émergence de la maladie, les médecins chinois ont pratiqué les principes de cette médicine en Chine pendant des milliers d’années, et ces techniques ont commencé à gagner, récemment, une grande popularité parmi les peuples dans le monde occidental.

On pense que le défaut dans le flux de « Ki » peut être causé par :

Facteurs externes : tels que le vent, le froid, la chaleur

Facteurs internes : sentiments de peur, de colère ou de joie

Mode de vie : alimentation déséquilibrée, manque de sommeil, abus d’alcool…

Par ailleurs, il existe un autre principe de base appelé « yin et yang » qui admet que toutes les forces et tous les êtres vivants, y compris le corps humain, sont essentiellement composés de deux forces opposées appelées yin et yang. , et la santé du corps en dépend Il y a toujours un équilibre entre ces deux forces, et les médecins chinois ont travaillé pour développer leurs propres techniques, qui, selon la médecine chinoise, visent à maintenir ou rétablir l’équilibre entre ces deux forces dans le corps . 

En plus d’atteindre un équilibre entre le yin et le yang et un équilibre de la circulation du « ki » dans le corps d’une manière saine, cette médecine a pour  objectif d’atteindre également l’harmonie requise entre l’âme, l’esprit et le corps, et c’est la base du travail de la médecine chinoise et du développement de ses techniques.

Quelles sont les utilisations de la médecine chinoise ?

Les gens ont utilisé les techniques de la médecine chinoise pour traiter un large éventail de maladies, de l’asthme et des allergies au cancer et à l’infertilité, et ces traitements comprennent généralement plusieurs domaines  :

1-Acupuncture chinoise

 On utilise des aiguilles métalliques qui sont placées à certains endroits anatomiques le long de la circulation de « Ki »  à travers 12 canaux énergétiques interconnectés, appelés : méridiens.

2-Massage chinois

Il est complémentaire dans son principe à l’acupuncture chinoise, dans lequel les mains ou plus précisément les doigts exercent une pression sur certains endroits anatomiques afin de supprimer les obstacles au mouvement de l’énergie dans le corps. 

3-Herbes chinoises 

un groupe de plantes médicinales, de poudres, de racines  utilisées dans le but d’atteindre l’équilibre du corps

4-Techniques similaires aux ventouses

où des ventouses remplies d’air chaud sont utilisées sur certaines zones, ensuite l’air est vidé afin qu’un processus d’aspiration s’exerce sur la zone posée dessus, dans le but de stimuler l’énergie dans cette zone, ce qui est très similaire à la technique des ventouses arabes dans laquelle le corps se débarrasse des toxines à travers certaines zones par des saignées.

5-Nourriture 

La classification chinoise des aliments en yin et yang a rendu l’utilisation des aliments efficace pour rétablir l’équilibre entre les deux forces dans le corps.

6-Moxa chaud

Le processus s’appelle la moxibustion, où des parties des plantes chinoises sont brûler à proximité de certains endroits du corps afin de les faire chauffer pour faciliter la circulation de l’énergie « Ki ».

7- Qi Gong 

C’est une technique chinoise de relaxation à travers des exercices spécifiques du corps, des processus de respiration et de méditation dans le but d’atteindre la paix et le calme psychologique pour le patient. 

La médecine chinoise est-elle sûre ?

Suite à la réalisation de multiples études concernant les techniques de la médecine chinoise, elle s’est avérée très bénéfique dans le traitement de nombreuses maladies, mais comme cette médecine traditionnelle diffère dans ses règles de la médecine occidentale, il est difficile d’appliquer les règles et bases scientifiques habituelles. dans son étude et sa recherche.

Par exemple, si deux personnes différentes ont une maladie comme la sinusite, le traitement sera le même en médecine occidentale pour les deux personnes mais en médecine chinoise le traitement sera différent en fonction de l’énergie « ki » et de l’équilibre de yin et yang de chaque patient.

Et les États-Unis ont commencé à donner l’autorisation à certaines écoles de médecine chinoise, il est donc possible de trouver des thérapeutes avec ces techniques approuvées par ces écoles, et sur la base d’études menées par des organisations internationales telles que l’American National Institute of Health et ses centres affiliés tels que l’American National Center for Complementary and Alternative Medicine, les résultats prometteurs concernant l’acupuncture chinoise ne cessent d’augmenter,

L’acupunture chinoise ont prouvé une bonne capacité à traiter de nombreuses maladies telles que les nausées et les vomissements associés au traitement du cancer, les douleurs postopératoires, les malaises des femmes enceintes,

en plus de l’avantage significatif dans des maladies telles que l’asthme, la toxicomanie, les accidents vasculaires cérébraux, les maux de tête et les douleurs menstruelles et certaines maladies osseuses telles que l’arthrite et les douleurs dans le bas du dos.

En général, le traitement d’acupuncture chinoise est sûr si le thérapeute est compétent et approuvé par les autorités réglementaires, mais le traitement lui-même est considéré comme coûteux et prend plus de temps.

En général, comme tous les différents traitements médicaux traditionnels ou complémentaires, le traitement chinois a des effets secondaires tels que des allergies ou des interférences avec d’autres médicaments ou à base de plantes,

il est donc important de consulter un spécialiste avant d’utiliser des traitements similaires pour s’assurer de ne pas interférer avec l’effet d’autres médicaments.

Et veillez toujours à informer le médecin de votre intention d’obtenir un traitement complémentaire.

Il est important de comprendre qu’il n’est pas sans danger pour votre santé d’abandonner complètement le traitement médical habituel et de vous fiez à l’une des techniques complémentaires.