Quels sont les premiers symptômes du cancer de la peau ?

Quels sont les premiers symptômes du cancer de la peau ? La peau est le plus grand organe du corps humain, et elle agit comme une paroi protectrice qui isole les organes internes du corps du milieu extérieur et le protège de l’exposition directe aux agents pathogènes.

La peau est constituée de couches compactes de cellules squameuses se régénérant en permanence, et le cancer de la peau est une tumeur maligne provenant des cellules de la peau, dans laquelle se produit une prolifération incontrôlée.

Les cellules anormales malignes ont la capacité de pénétrer dans d’autres tissus du corps et ainsi de se déplacer vers les organes internes

Types de cancer de la peau

La peau contient plusieurs types de cellules dans sa composition, dont les plus importantes sont les cellules pigmentaires responsables de la couleur de la peau, et les cellules squameuses qui représentent le principal support de la structure de la peau.

Quels sont les premiers symptômes du cancer de la peau ?

Le cancer de la peau se divise en deux types principaux en termes de cellules d’origine tumorale, le premier type est le mélanome pigmentaire ou ce qu’on appelle le mélanome, le deuxième type est le cancer de la peau non pigmenté, et ce qui suit est une explication de ces types et des différences entre eux :

Mélanome

une tumeur maligne provenant des mélanocytes de la peau, et c’est le type de cancer de la peau le plus agressif, et les personnes à la peau blanche représentent 98% des personnes atteintes de ce type, et une exposition excessive au soleil est un facteur de risque pour ce cancer , en particulier chez les personnes à peau sensible qui se brûlent facilement .

Le soleil augmente également les blessures. Il est également possible qu’un membre de la famille développe ce cancer en raison de facteurs génétiques, et ce cancer commence à ses premiers stades pour se propager superficiellement à travers la peau, puis commence dans les stades avancés pénètrent dans les parties internes de la peau , ce qui facilite sa propagation.

Carcinome basocellulaire

C’est  le type de cancer le plus répandu dans le monde, qui représente 80% des cas de cancer de la peau non pigmenté.

Il est très fréquent chez les personnes à peau claire et celles qui ont été exposées à beaucoup de soleil, et il commence généralement après l’âge de 45 ans

Et la possibilité d’infection augmente avec l’âge, et les rayons ultraviolets, qu’ils proviennent du soleil ou de la lumière artificielle, représentent le plus grand facteur de risque pour ce type de cancer de la peau, en raison de sa capacité supérieure causer des dommages au matériel génétique ADN dans les noyaux des cellules de la peau qui lui sont directement exposés.

Carcinome épidermoïde

C’est le deuxième type de cancer de la peau le plus courant, représentant 20% des cas de cancer de la peau non pigmenté.

Cicatrices, brûlures, ulcères et certaines affections cutanées chroniques sont des facteurs de risque de ce cancer particulier. 

Facteurs qui augmentent les chances de développer un cancer de la peau

Il existe de nombreux facteurs qui augmentent le risque de développer un cancer de la peau, mais tous n’ont pas le même effet, car certains sont faibles et d’autres sont graves.

Voici les facteurs les plus importants qui augmentent le risque de développer un cancer de la peau :

L’exposition aux rayons ultraviolets, qu’ils proviennent du soleil ou des lits de bronzage, et les personnes à la peau claire et aux yeux noisette ou bleu sont plus susceptibles de développer un cancer de la peau si elles sont exposées aux rayons ultraviolets, et il convient de noter que les habitants des régions montagneuses et tropicales les régions sont plus exposées à ces rayons. 

L’exposition du système immunitaire  au stress, qu’il s’agisse de maladies immunitaires telles que le SIDA ou de la prise de médicaments, et l’exposition à un autre type de cancer peuvent provoquer un stress pour le système immunitaire, en particulier lors de l’utilisation de la chimiothérapie. 

La présence d’une personne dans la famille atteinte d’un type de cancer de la peau, ce qui signifie que le facteur génétique joue un rôle dans l’augmentation d’environ 20 % du risque de développer un cancer de la peau. 

Le vieillissement est également un facteur contribuant au cancer de la peau, car ce cancer est très fréquent chez les personnes âgées

Symptômes du cancer de la peau

Les symptômes du cancer de la peau varient selon le type de tumeur et le degré de sa progression.

Les personnes atteintes de cette maladie négligent généralement ces symptômes, croyant qu’il s’agit de lésions cutanées bénignes qui ne nécessitent pas d’attention.

Ce qui suit est une explication des symptômes de différents cancers de la peau

🟦Symptômes du mélanome : 

Une lésion pigmentée apparaît sur la peau dont les bords et la surface sont irréguliers.

Elle peut présenter de petites bosses ou des ulcères qui donnent une sensation de rugosité lorsqu’on l’examine à la main.

La couleur de la lésion est bleu foncé à bleu foncé ou noire à des degrés divers, contrairement aux lésions cutanées pigmentées bénignes qui sont de couleur uniforme et à prédominance claire.

Une lésion pigmentaire maligne mesure plus de 6 mm de diamètre et les lésions plus petites sont généralement bénignes. 

🟦Symptômes du carcinome épidermoïde :

L’apparition d’une tumeur de couleur claire sur la peau et la partie la plus vulnérable de l’œil est la paupière inférieure.

L’apparition d’ulcères peut s’accompagner de saignements dans les zones de la peau les plus exposées au soleil, et ce type de cancer a un faible risque de propagation, allant de 0,3 % à 5 %.

🟦Symptômes du carcinome basocellulaire 

Apparition d’une tumeur cutanée chronique, squameuse et à croissance lente.

L’apparition d’ulcères pigmentés ou non colorés provoque généralement des démangeaisons et le risque de propagation dans ce type est très faible, n’atteignant pas.

Traitement du cancer de la peau

Malgré le fait que le cancer de la peau soit le cancer le plus répandu dans le monde, il est généralement négligé , en raison de sa faible gravité et de sa bonne réponse au traitement.

La plupart des types de cancer répondent au traitement, et voici les méthodes de traitement les plus importantes :

traitement du mélanome

Aux premiers stades de la maladie, lorsque le cancer est localisé dans la peau, c’est-à-dire avant qu’il ne se propage à l’intérieur, la partie affectée est enlevée chirurgicalement avec de petites parties de la peau saine qui l’entoure, afin de garantir que le la maladie ne revient pas, et les ganglions lymphatiques proches du site de la blessure sont examinés pour s’assurer de leur sécurité et de l’absence de cellules Cancer,

et si le cancer se propage aux ganglions lymphatiques voisins, il est retiré, mais si la maladie progresse et les cellules cancéreuses propagation à des organes distants tels que : le poumon et les os, la chimiothérapie est l’option la plus appropriée, sachant que la réponse du cancer au traitement à ce stade est très faible.

traitement du carcinome épidermoïde

Le traitement de ce type dépend de la taille de la lésion, de sa localisation et de l’âge du patient.

L’excision chirurgicale des parties affectées est considérée comme le traitement final le plus approprié dans le cas où la maladie ne s’est pas propagée et est localisée dans la peau.

La cryothérapie est utilisée pour traiter les lésions précancéreuses et les petites tumeurs primitives localisées et superficielles, et dans le cas où les cellules cancéreuses se sont propagées aux ganglions lymphatiques, elles sont enlevées chirurgicalement en plus de la radiothérapie .  

traitement du carcinome basocellulaire

L’électrocoagulation est le traitement le plus approprié pour les cas localisés de carcinome basocellulaire, si le cancer s’est propagé dans la peau en grande partie, l’excision chirurgicale est l’option de traitement la plus appropriée, mais si le patient n’est pas prêt pour la chirurgie, la radiothérapie peut donner de bons résultats.

Voir aussi: Causes des boutons rouges apparaissant soudainement dans le corps