Symptômes de crise cardiaque: premiers signes avant-coureurs à surveiller

Symptômes de crise cardiaque: premiers signes avant-coureurs à surveiller. Une « crise cardiaque » ou simplement infarctus, Il s’agit d’une maladie cardiaque aiguë et potentiellement mortelle qui survient en raison d’un défaut d’apport sanguin à la suite d’un blocage dans l’une des artères coronaires, qui entraîne des lésions ou la mort complète d’une partie du myocarde (muscle cardiaque).

Les symptômes d’une crise cardiaque

Les symptômes d’avertissement importants d’une crise cardiaque peuvent inclure:

  • une douleur aiguë et persistante dans la poitrine.
  • Douleurs aux épaules, au cou et aux bras.
  • Douleur thoracique accompagnée d’évanouissements, de transpiration et de nausées.
  • Des vertiges.
  • Palpitations.
  • Essoufflement et difficultés respiratoires.
  • Fatigue.

Si ces symptômes persistent pendant 30 minutes sans amélioration malgré le repos, il s’agit des symptômes d’une crise cardiaque réelle.

Une crise cardiaque silencieuse peut survenir sans aucun de ces symptômes, et cela peut arriver à n’importe qui, mais elle est plus fréquente chez les personnes diabétiques.

Facteurs qui augmentent le risque de développer des symptômes de crise cardiaque

Il existe de nombreux facteurs d’influence qui augmentent la probabilité qu’une personne ait une crise cardiaque :

  • Stress.
  • l’hypertension artérielle.
  • Obésité et le surpoids.
  • Une alimentation malsaine riche en graisses et en sels.
  • Le manque d’activité physique.
  • Le diabète.
  • Tabagisme.
  • Lipides sanguins.

Par conséquent, il est nécessaire de respecter un suivi médical continu et de veiller à éviter ces facteurs pour éviter une crise cardiaque.

Facteurs naturels qui affectent la survenue d’une crise cardiaque

  1. L’âge: car les risques de crise cardiaque augmentent pour les hommes à partir de 45 ans et pour les femmes ménopausées (à partir de 50 ans).
  2. Facteurs génétiques: les personnes qui ont des antécédents familiaux de crises cardiaques et de problèmes de santé fréquents sont plus susceptibles d’avoir une crise cardiaque.
  3. Femmes enceintes: la pré-éclampsie non traitée entraîne une augmentation significative de la pression artérielle, ce qui entraîne une crise cardiaque.

Comment se comporter avec une personne qui a une crise cardiaque?

➡Si une personne éprouve ces symptômes lentement, elle doit contacter directement un médecin.

➡En effet, une crise cardiaque survient rapidement en quelques minutes et peut survenir lentement sur plusieurs jours, avec des symptômes qui augmentent progressivement.

➡si le diagnostic est posé sur la présence de problèmes cardiaques, le patient doit toujours garder

à ses côtés ses médicaments d’urgence et ses proches doivent en être conscients.

➡La présence d’une carte dans la poche ou dans le portefeuille portant le nom, le problème de santé, le nom du médicament d’urgence et la dose appropriée est indispensable pour le patient en cas de crise soudaine

➡Si quelqu’un en face de vous fait une crise cardiaque, vous devriez lui poser des questions sur les médicaments de crise ou l’emmener à l’hôpital ou au médecin le plus proche.

Article: »Symptômes de crise cardiaque: premiers signes avant-coureurs à surveiller »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *