Amygdales infectées : pas besoin de les enlever

Amygdales infectées : pas besoin de les enlever. Une toux rebelle qui empêche de dormir, des maux de gorge fréquents… Ça arrive aussi aux adultes en cas d’inflammation des amygdales. Des traitements locaux peuvent éviter de les retirer.

🔵Témoignage d’une patiente pour mieux expliquer

Depuis l’adolescence , les nuits de Marie sont perturbées par des épisodes de toux. On a d’abord cru à des régurgitations, puis à des allergies. Anithistaminiques, médicaments antireflux, pastilles, antibiotiques locaux…Elle a tout essayé, sans succès.

Je gênais tellement mon mari qu’il allait dormir dans la chambre des enfants, raconte-t-elle

jusqu’à ce qu’un ORL fasse le diagnostic: amygdalite cryptique chronique. Le médecin propose une vaporisation au laser.《c’étais moins douleureux que je ne le craignais》.

《Dès le lendemain , je pouvais m’alimenter normalement. Une semaine plus tard, j’ai fait une sorte d’angine réactionnelle, puis tout est rentré dans l’ordre. Une seconde séance est prévue, Mais la première m’a déjà bien soulagée》.

Mal connues, les amygdalites chroniques sont souvent difficiles à diagnostiquer. Quoiqu’elles puissent se transformer en véritables angines , elles sont rarement graves, mais peuvent être handicapantes.

ON NE CONFOND PAS !

🔴Amygdalite= c’est une inflammation généralement chronique et modérée, qui reste localisée au niveau des amygdales.

🔴Angine= c’est une inflammation aiguë des amygdales et du fond de la gorge, due le plus souvent à un microbe ou à un virus.

La vaporisation au laser donne de bons résultats

les symptômes évoquent une angine sans fièvre: difficultés à avaler , gorge très sensible , douleur irradiant vers une oreille , parfois les deux. Dans certains cas, on a l’impression d’avoir un corps étranger bloqué dans la gorge.

La mauvaise haleine est fréquente , malgré une bonne hygiène dentaire. Explication: les amygdales sont creusées de petits orifices remplis d’un liquide fétide, le caséum, un vrai bouillon de culture…

Ces cavités (cryptes) peuvent être nettoyées régulièrement . Certains massent les amygdales avec le doigt pour faire sortir le caséum.

Mais ce n’est pas facile, car ce geste provoque des nausées, voire des vomissements. Les bains de bouche ( sans gargarisme) sont aussi utiles.

Problème: sitôt nettoyées, les cavités se remplissent à nouveau en quelques semaines. La prise d’antibiotiques et d’immunostimulants ou les cures thermales n’ont pas non plus d’action très prolongée.

L’autre solution consiste à enlever les cavités. La cautérisation et la radiofréquence , effectuées sous anesthésie locale, permettent de brûler les irrégularités de surface . Il est possible aussi de les éliminer par le froid ( cryothérapie),

Mais la méthode demande à être améliorée.

《Le mieux , c’est d’utliser le laser au CO2》, estime le Dr Charles Darmon, ORL à l’hôpital de Saint-Cloud. L’intervention se fait dans la journée, sous anesthésie locale, et le patient peut quitter l’hôpital juste après.

Deux à quatres séances sont nécessaires , en fonction de la puissance du laser et de l’état des amygdales.

Au final, celles-ci ont subi une sorte de 《peeling》, mais elles continuent à remplir leur mission de contrôle des infections. Bien réalisé, ce traitement aboutit à une guérison définitive dans 80% à 90% des cas.

Article: « Amygdales infectées : pas besoin de les enlever »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*