Débitmètre de pointe : Un outil important pour une surveillance efficace de l’asthme

Débitmètre de pointe : Un outil important pour une surveillance efficace de l’asthme. Un débitmètre de pointe est un appareil portable qui mesure le débit expiratoire de pointe (DEP), c’est-à-dire la vitesse à laquelle vos poumons expulsent l’air lors d’une expiration puissante après une inspiration complète. Le fait d’effectuer régulièrement un test de débit de pointe à domicile et de suivre les résultats peut vous aider à surveiller votre état respiratoire et votre maladie respiratoire.

En particulier, la connaissance de votre débit de pointe normal – et la détection des cas où vous ne l’atteignez pas – peut constituer un élément important de votre traitement de l’asthme et de votre plan d’action contre l’asthme.

La surveillance du débit de pointe est le plus souvent utilisée dans la gestion de l’asthme, mais elle est également utile pour gérer l’emphysème et la bronchite chronique.

Objectif du test

La surveillance du débit de pointe est un élément essentiel de la prise en charge de l’asthme, car elle permet de contrôler l’ouverture de vos voies respiratoires (bronches). Lorsque votre PEFR commence à diminuer, c’est un signe que vos voies respiratoires commencent à se rétrécir et que votre asthme s’aggrave.

L’utilisation régulière d’un débitmètre de pointe peut :

  • Vous aider à suivre votre respiration sur une base régulière.
  • indiquer l’imminence d’une crise d’asthme ou l’aggravation de vos symptômes d’asthme
  • vous aider à savoir quand il est temps d’activer votre plan d’action contre l’asthme
  • vous aider à identifier les déclencheurs des symptômes de l’asthme
  • Déterminer si votre plan de traitement est efficace ou si vos symptômes s’aggravent et si votre traitement doit être adapté.

La surveillance du débit de pointe peut également être utile aux personnes atteintes d’emphysème ou de bronchite chronique pour suivre les changements respiratoires et déterminer si les plans de traitement, y compris les médicaments, sont efficaces.

Débitmètre de pointe : Un outil important pour une surveillance efficace de l'asthme

La surveillance du débit de pointe est généralement recommandée pour les adultes et les enfants âgés d’au moins 5 ans et souffrant d’asthme modéré à sévère, ou pour ceux dont les symptômes ne sont pas contrôlés et dont le traitement est en cours d’ajustement. Elle peut être particulièrement utile pour les personnes souffrant d’asthme léger et ne prenant pas de médicaments quotidiennement.

En fonction de la gravité de votre asthme, votre prestataire de soins peut vous demander de vérifier votre débit de pointe plusieurs fois par jour, une fois par jour, tous les deux jours ou seulement à certains moments. La recommandation la plus courante est une fois par jour, le matin, avant de prendre votre médicament contre l’asthme.

✔️L’asthme pouvant s’aggraver progressivement, la mesure de votre débit de pointe peut commencer à diminuer des heures, voire des jours, avant que vous ne ressentiez des symptômes.

Si votre enfant a été diagnostiqué asthmatique et qu’il a moins de 5 ans, il est probable qu’il ne sera pas en mesure d’utiliser un débitmètre de pointe. Cependant, certains enfants plus jeunes sont capables de le faire. Même si ce n’est pas le cas, il n’y a pas de mal à les faire s’entraîner à s’habituer au fonctionnement de l’appareil pour qu’ils soient prêts quand ils seront plus grands.

✔️Risques

Les risques de la mesure du débit de pointe sont minimes, mais peuvent inclure la toux ou une sensation d’étourdissement due au fait que vous remplissez vos poumons d’air avant de souffler dans l’appareil.

Si vous commencez à vous sentir bizarre, respirez profondément et laissez votre corps et votre esprit se calmer. Si vous commencez à vous sentir bizarre, respirez profondément et laissez votre corps et votre esprit se calmer. Mentionnez cette expérience à votre prestataire de soins, car elle peut indiquer une mauvaise maîtrise de votre asthme. Toutefois, si, pour une raison quelconque, vous continuez à vous sentir  » absent « , mal à l’aise ou anxieux après un test de débit de pointe, consultez d’urgence un médecin.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un risque direct pour la santé lié au test lui-même, les parents doivent savoir que les mesures du débit de pointe chez les enfants sont parfois moins fiables que chez les adultes. Les mesures peuvent être faussement augmentées par des mouvements de la langue ou des crachats, et diminuées si l’effort respiratoire est insuffisant. Il est donc important de prêter attention aux symptômes de votre enfant, et pas seulement aux résultats de son débit de pointe.

Avant le test

Il n’y a pas grand-chose à faire pour se préparer à l’analyse du débit de pointe, mais vous devrez probablement vous procurer vous-même votre débitmètre de pointe et être prêt à enregistrer les informations qu’il fournit.

Votre prestataire de soins vous demandera probablement de trouver votre meilleur débit de pointe personnel afin de déterminer ce qui est normal pour vous avant de commencer à effectuer des mesures de routine. Assurez-vous de bien comprendre ce que cela implique avant de commencer.

Choisir un débitmètre de pointe

Vous effectuerez vos mesures de débit de pointe à la maison, à l’école ou au travail, selon le moment et la fréquence souhaités par votre prestataire de soins. Le débitmètre est un appareil portatif qui n’a pas besoin d’être branché, ce qui vous permet de vous tester pratiquement n’importe où.

Vous pouvez acheter votre débitmètre de pointe en vente libre dans une pharmacie, un magasin de fournitures médicales ou en ligne. Utilisez toujours la même marque et le même modèle de débitmètre de pointe pour éviter les variations d’un appareil à l’autre. (Si vous prévoyez de faire des tests au travail et à la maison, par exemple, envisagez d’acheter deux appareils exactement identiques). Votre prestataire de soins peut vous faire des recommandations.

Les débitmètres de pointe sont relativement peu coûteux, surtout les appareils en plastique dotés d’un système de ressort. Ils coûtent généralement entre 10 et 25 $.

Les débitmètres de pointe numériques sont plus chers – entre 30 et 100 $. Certains modèles numériques peuvent enregistrer et suivre les mesures électroniquement, ce qui peut être une caractéristique intéressante.

Des recherches préliminaires suggèrent que l’utilisation d’un appareil de surveillance numérique associé à une application pour smartphone qui enregistre les mesures peut contribuer à améliorer la cohérence de la surveillance du DEP et la fiabilité des données par rapport à un appareil standard et à un journal manuel.

Contactez votre compagnie d’assurance pour discuter du type de débitmètre de pointe qu’elle couvrira, ainsi que de ce que vous devrez peut-être payer en termes de co-paiement ou de co-assurance.

Déterminer votre meilleur débit personnel

Votre meilleur débit de pointe personnel est la mesure de débit de pointe la plus élevée que vous obtenez sur une période de 2 à 3 semaines lorsque votre état est efficacement contrôlé, c’est-à-dire que vous vous sentez bien et que vous ne présentez pas de symptômes respiratoires. Les tests sont généralement effectués deux à quatre fois par jour, aux mêmes heures.

Bien qu’il existe des débits de pointe « normaux » en fonction de la taille, de l’âge, du sexe et de la race d’une personne, il s’agit de moyennes pour de grands groupes de personnes – dont beaucoup ne souffrent pas de maladies pulmonaires.

Votre normale peut être très différente de celle indiquée sur un tableau de référence générique, c’est pourquoi il est important d’établir votre meilleur débit de pointe personnel. Cette mesure est celle à laquelle toutes vos autres mesures de débit de pointe seront comparées à l’avenir.

Votre médecin ou votre éducateur(trice) spécialisé(e) dans l’asthme vous donnera des instructions sur la manière de déterminer votre meilleur résultat personnel et sur les prochaines étapes à suivre. Posez toutes les questions que vous souhaitez avant de prendre votre première mesure.

En particulier, assurez-vous d’être clair :

La fréquence et la durée des tests de dépistage de vos meilleures performances personnelles : Combien de fois par jour ? À quels moments ? Pendant combien de semaines ?

Suivi : devez-vous prendre rendez-vous pour discuter des zones de débit de pointe et de votre plan d’action une fois que vous avez déterminé votre meilleur résultat personnel, ou cela peut-il se faire par téléphone ?

Tests futurs : À quelle fréquence et à quel moment de la journée devez-vous mesurer votre débit de pointe une fois que vous avez déterminé votre meilleur résultat personnel et vos zones de débit de pointe ? Devriez-vous mesurer votre débit de pointe avant ou après avoir pris votre médicament contre l’asthme ?

Ajustement des tests : Quelles circonstances pourraient justifier des mesures supplémentaires (par exemple, une maladie, une aggravation des symptômes, une crise d’asthme ou un changement de médicaments) ?

Tenir un registre

Avec le temps, les tests de débit de pointe peuvent devenir une question de routine. Mais les informations que vous recueillez à chaque fois sont précieuses, il est donc important de tenir un journal manuel de vos mesures si elles ne sont pas automatiquement suivies numériquement. Pensez à acheter un carnet de poche que vous pourrez consacrer à cette tâche ou téléchargez et utilisez une application pour smartphone conçue à cet effet

Vous pouvez aussi envisager sérieusement de tenir un registre quotidien de vos symptômes d’asthme, de bronchite chronique ou d’emphysème. Notez les médicaments et les doses que vous prenez, ainsi que tout facteur auquel vous avez été exposé et qui, selon vous, pourrait déclencher vos symptômes, comme la fumée, certains aliments, le froid, l’exercice ou un taux de pollen élevé.

L’ensemble de ces informations peut vous donner, à vous et à votre prestataire de soins, une image plus complète de l’efficacité de votre plan de traitement et vous aider à voir les tendances.

Pendant le test

La façon d’utiliser un débitmètre de pointe est la même, qu’il s’agisse de trouver votre meilleur résultat personnel ou d’effectuer des mesures de routine, même si le calendrier des tests recommandés peut différer.

Un test de débit de pointe prend normalement une minute ou deux. Les relevés sont plus précis s’ils sont effectués à la même heure chaque jour. Lorsque le test est effectué le matin, il est généralement préférable de le faire avant de prendre un médicament contre l’asthme. Suivez les instructions de votre médecin concernant le moment où vous devez effectuer vos tests de débit de pointe.

✔️Pré-test

Vérifiez que le débitmètre de pointe n’est pas obstrué ou ne contient pas de corps étrangers, et assurez-vous qu’il est propre et sec avant de l’utiliser. Un débitmètre de pointe sale peut non seulement affecter la précision de vos relevés, mais aussi vous rendre malade.

Suivez les instructions d’entretien qui accompagnent l’appareil. Pour les appareils en plastique à ressort, les instructions générales consistent à les laisser tremper dans un bol d’eau chaude et de savon à vaisselle doux pendant trois à cinq minutes, à les agiter, à les rincer et à les laisser sécher complètement avant de les utiliser.

Il n’y a aucune restriction de nourriture ou de boisson pour la vérification de votre débit de pointe. Retirez tout ce que vous pourriez avoir dans la bouche, comme des chewing-gums ou des bonbons.

✔️Tout au long du test

Suivez les étapes suivantes pour effectuer un test de débit de pointe :

  1. Si vous utilisez un compteur avec un système à ressort (non numérique), assurez-vous que le marqueur de votre compteur est à 0 ou au chiffre le plus bas. Si vous utilisez un appareil numérique, mettez-le en marche.
  2. Fixez l’embout buccal s’il n’est pas déjà connecté.
  3. Tenez-vous debout, si possible. Sinon, asseyez-vous droit.
  4. Inspirez profondément, en remplissant vos poumons autant que possible.
  5. Tout en retenant votre respiration, mettez l’embout du lecteur dans votre bouche, en veillant à ce que votre langue soit sous l’embout et que vos lèvres soient bien fermées pour créer un joint autour de l’embout.
  6. Expirez l’air aussi fort et aussi vite que possible en une seule inspiration pendant une seconde au maximum.
  7. Si vous avez toussé, si votre langue vous a gêné ou si vous n’avez pas obtenu une bonne étanchéité, répétez ces étapes et ne tenez pas compte de cette lecture. Sinon, notez sur le lecteur le chiffre sur lequel le marqueur repose maintenant (système à ressort) ou qui s’affiche sur votre écran (numérique), s’il n’est pas enregistré électroniquement.
  8. Répétez les étapes 1 à 7 deux autres fois dès que vous le pouvez, après avoir pris quelques respirations normales. Les chiffres doivent être très proches les uns des autres si vous faites bien les choses à chaque fois. Si ce n’est pas le cas, essayez à nouveau jusqu’à ce que vous obteniez trois chiffres similaires.

✔️Si vous n’êtes pas sûr d’utiliser correctement votre débitmètre de pointe, consultez votre médecin ou votre pharmacien pour qu’ils évaluent votre technique et vous aident à corriger les erreurs que vous pourriez commettre.

Après le test

Lorsque vous avez fini de faire ces relevés, inscrivez le plus élevé des trois chiffres dans votre journal ou tableau de débit de pointe. Ne faites pas la moyenne des chiffres, utilisez le plus élevé.

Vous pouvez ensuite vaquer à vos occupations habituelles comme d’habitude.

Sinon, nettoyez votre débitmètre de pointe conformément aux instructions du fabricant, ou au moins une fois par semaine. Si vous êtes enrhumé ou grippé, lavez l’appareil et/ou l’embout buccal (selon que vous utilisez un appareil numérique ou en plastique) après chaque utilisation.

Interprétation des résultats

Si vous commencez à peine à établir votre meilleur débit de pointe personnel, votre prestataire de soins examinera vos relevés et déterminera vos zones de débit de pointe. Ces zones sont codées en couleur, comme un feu rouge, pour indiquer les niveaux de préoccupation :

  • Zone verte : Votre asthme est bien contrôlé.
  • Zone jaune : Votre asthme commence à s’aggraver et nécessite une attention particulière.
  • Zone rouge : Votre état est devenu une urgence potentielle.

Votre prestataire de soins établira avec vous un plan d’action qui vous indiquera exactement ce que vous devez faire si vos chiffres tombent dans la zone jaune ou rouge.

Si vous en êtes au point où vous surveillez régulièrement votre débit de pointe, vous pourrez vous référer à vos résultats et à votre plan d’action contre l’asthme pour déterminer si votre débit est satisfaisant (vert) ou s’il est tombé dans les zones d’avertissement (jaune) ou de danger (rouge).

Zones de débit de pointe % du record personnelSens
Vert80% à 100%• L’état est stable et bien contrôlé
• Probablement aucun symptôme
• Continuez à prendre les médicaments tels que prescrits
Jaune50% à 80%• Les voies respiratoires commencent à se rétrécir, même si vous ne présentez peut-être pas encore de symptômes.
• Utilisez un inhalateur de secours ou faites ajuster vos médicaments si des symptômes apparaissent (conformément à votre plan d’action).
RougeMoins de 50%• Urgence médicale possible • Les
voies respiratoires se sont considérablement rétrécies ; peut être fatal sans traitement
•Suivez votre plan d’action (inhalateur de secours, médicaments)
•Appelez à l’aide; ne vous conduisez jamais aux urgences

Suivi

Les affections pulmonaires, y compris l’asthme, sont susceptibles de changer, c’est pourquoi vous devez consulter régulièrement votre prestataire de soins, même si vous vous portez bien.

Vos médicaments peuvent nécessiter quelques ajustements ici et là, en fonction de vos symptômes. Si votre asthme est bien contrôlé depuis longtemps, il se peut même que vous puissiez diminuer la dose de votre médicament en le surveillant de près.

Lorsque vos valeurs de débit de pointe commencent à tomber dans les zones jaunes ou rouges, vous devrez peut-être consulter votre prestataire de soins pour discuter des modifications à apporter à votre plan de traitement. Toutefois, cela dépendra de ce que prévoit votre plan d’action, ainsi que de la durée pendant laquelle vous restez dans une zone particulière.

Le meilleur débit de pointe personnel doit être remesuré chaque année ou chaque fois que votre prestataire de soins le recommande, car votre état peut changer. Pour les enfants, cela prend en compte la croissance et l’augmentation de la capacité pulmonaire.

Si vous commencez à utiliser un nouveau débitmètre de pointe, vous devrez également mesurer à nouveau votre meilleur débit personnel, car les valeurs peuvent varier d’une marque à l’autre et même d’un appareil à l’autre.

Conclusion

L’autosurveillance étant un élément essentiel d’un plan de traitement de l’asthme efficace, l’utilisation d’un débitmètre de pointe pour mesurer votre débit de pointe peut améliorer considérablement l’efficacité de votre traitement. En apprenant quels sont les déclencheurs de votre asthme, en surveillant votre débit de pointe pour déceler des changements progressifs que vous ne remarqueriez pas autrement et en suivant les effets de tous vos médicaments, vous en apprendrez également davantage sur votre asthme, sur la façon de bien le gérer et sur les déclencheurs à éviter.

Les 8 meilleurs concentrateurs d’oxygène portables

✔️Rossmax – Vente de matériel médical aux professionnels de santé et particuliers https://www.rossmax.com/fr