Les suppléments sont-ils utiles pour contrôler le diabète de type 2 ?

Les suppléments sont-ils utiles pour contrôler le diabète de type 2 ? Les personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent souhaiter savoir si des compléments vitaminés peuvent être utiles dans le cadre du traitement. Le diabète de type 2 est traité par des modifications du mode de vie et du régime alimentaire et, dans certains cas, par des médicaments. Les nutriments proviennent de préférence des sources alimentaires, mais en cas de véritable carence, les suppléments peuvent être utiles.

Il est difficile de comprendre la meilleure façon d’utiliser les suppléments et de savoir lesquels seront utiles pour le diabète de type 2. L’utilisation de compléments doit être personnalisée et approuvée par un professionnel de la santé, tel qu’un diététicien, un pharmacien ou un prestataire de soins. Aucun supplément n’est destiné à traiter, guérir ou prévenir une maladie.

Cet article traite de l’utilisation des suppléments vitaminiques et du rôle qu’ils peuvent jouer dans la gestion du diabète de type 2.

Les suppléments sont-ils bénéfiques pour la gestion du diabète de type 2 ?

La meilleure façon d’obtenir toutes les vitamines et tous les minéraux dont le corps a besoin est de consommer des aliments. En effet, les aliments contiennent également de nombreuses autres substances dont le corps a besoin pour utiliser efficacement les vitamines.

Cependant, un manque de certaines vitamines peut survenir pour diverses raisons, notamment à cause de la prise de certains médicaments. Les compléments alimentaires peuvent aider à rétablir ces niveaux à leur niveau normal.

Les suppléments sont-ils utiles pour contrôler le diabète de type 2 ?

Bien que la supplémentation ait sa place, il n’a pas été démontré que les vitamines sont efficaces ou fiables pour gérer la glycémie. Si des médicaments sont utilisés pour gérer votre diabète, sachez que les vitamines, les minéraux ou d’autres suppléments ne sont pas un bon substitut ou un remplacement de ces médicaments.

Qui peut ne pas bénéficier des compléments alimentaires ?

Les vitamines et autres types de compléments ne sont pas non plus sans risque d’effets indésirables. Tout complément peut avoir des effets inattendus ou ne pas être bien absorbé.

En outre, les compléments sont payants et l’un des risques potentiels est de dépenser de l’argent pour un produit qui ne fonctionne pas aussi bien qu’on l’espérait. La recherche sur les vitamines pour le diabète de type 2 est toujours en cours, il est donc important de se tenir au courant des dernières informations.

Certains suppléments peuvent interagir avec les médicaments contre le diabète2. Cela peut signifier que les effets du médicament sont soit renforcés, soit affaiblis, ce qui n’est pas utile pour gérer une maladie complexe comme le diabète.

Parfois, cela peut même être dangereux, c’est pourquoi il est si important de parler à un professionnel de la santé avant d’utiliser des suppléments.

Les meilleures vitamines et minéraux pour le diabète de type 2

Il existe quelques vitamines et suppléments auxquels on pense souvent ou dont on discute lorsqu’il s’agit du diabète de type 2.

La thiamine (B1)

Certaines personnes atteintes de diabète peuvent présenter une carence en thiamine, ou vitamine B1. La thiamine étant importante pour de nombreux systèmes de l’organisme, il est important d’avoir les bons niveaux dans le corps.

Un manque de thiamine peut être à l’origine de certains types de neuropathie (lésions nerveuses). Dans ce cas, il peut être utile de corriger la carence à l’aide de suppléments de vitamines B3.

Une étude a montré qu’un supplément de thiamine peut aider à combler la carence et à améliorer les taux de lipides (composés gras présents dans le sang). Cependant, cette recherche n’a pas pu montrer d’effet sur le diabète sous-jacent.

Une méta-analyse, qui consiste en un examen de haut niveau de nombreuses études différentes, a étudié la thiamine et son effet sur le diabète de type 2. Elle a révélé que les personnes qui prenaient entre 100 et 900 mg de thiamine par jour ne voyaient pas d’effet sur le contrôle de leur glycémie.

Les auteurs de l’étude notent toutefois que les données ont été recueillies dans le cadre de petites études n’incluant pas un grand nombre de personnes, que la recherche n’a été menée que sur un seul site et que le suivi n’a été effectué qu’après environ trois mois. Ces éléments sont considérés comme des limites de l’analyse. Ils appellent à une étude plus vaste incluant beaucoup plus de sujets et de sites pour mieux comprendre l’effet de la thiamine sur le diabète de type 2.

Un professionnel de la santé peut recommander la prise de thiamine ou d’autres vitamines B en cas de carence ou de symptômes de neuropathie. Mais la prise de suppléments ne remplace pas les médicaments contre le diabète nécessaires.

Les aliments qui sont des sources de thiamine comprennent les asperges, le foie de bœuf, les haricots noirs, l’edamame, les œufs, les céréales enrichies et les produits à base de céréales complètes, les lentilles, les noix de macadamia et la longe de porc.

La vitamine B12

Une carence en vitamine B12 peut être un sujet de préoccupation pour certaines personnes qui vivent avec un diabète de type 2. Les sources alimentaires de vitamine B12 sont le foie de bœuf, les palourdes, les produits laitiers, les œufs, les céréales enrichies ou les levures nutritionnelles, le poulet, le poisson et la viande. La vitamine B12 n’est pas présente dans les plantes, c’est pourquoi cette vitamine est une préoccupation particulière pour les personnes qui suivent un régime à base de plantes.

Les suppléments de vitamine B12 sont parfois recommandés aux personnes souffrant de diabète ou de neuropathie de longue date ou compliquée.

Les auteurs d’une étude sur la supplémentation en vitamine B12 et en folates chez les diabétiques ont fait preuve d’un optimisme prudent quant aux avantages d’une utilisation plus précoce dans l’évolution de la maladie. La théorie est que, puisque la vitamine B12 ne présente pas de risque d’effets secondaires indésirables, la supplémentation devrait être étudiée plus avant et envisagée pour certaines personnes atteintes de diabète.

Cependant, il est possible d’avoir des symptômes causés par des niveaux élevés de vitamine B12, comme le montrent certains rapports de cas. C’est pourquoi il est important de discuter de la prise d’un supplément avec un professionnel de la santé9.

✔️Metformine et vitamine B12

La metformine est un médicament couramment utilisé pour traiter le diabète de type 2 et d’autres affections connexes. Les personnes qui prennent de la metformine peuvent être exposées à un risque de carence en vitamine B12.

Une étude a montré que 22 % des personnes prenant ce médicament avaient des taux de vitamine B12 trop faibles. Une multivitamine a pu aider certaines personnes à prévenir ou à inverser une carence.

Une autre étude a montré que les personnes qui prenaient de la metformine avaient des taux de vitamine B12 inférieurs de 10 % à ceux des personnes qui ne prenaient pas ce médicament. La surveillance des niveaux de vitamine B12 pourrait être recommandée pour les personnes qui prennent de la metformine à long terme.

La vitamine D

La vitamine D fait l’objet de nombreuses études sur le diabète de type 2 et d’autres maladies. Ce que l’on ne sait pas encore très bien, c’est si une carence en vitamine D contribue au développement de certaines maladies ou si les maladies elles-mêmes sont à l’origine de la carence.

Les experts ne se sont pas encore mis d’accord sur l’utilisation de suppléments de vitamine D pour les personnes qui ne souffrent pas d’une véritable carence. Il n’y a pas non plus d’accord complet sur l’utilisation de la vitamine D dans le diabète de type 2, au-delà de la correction des carences.

Une méta-analyse a révélé que les suppléments de vitamine D étaient plus efficaces chez certaines personnes qu’un placebo (médicament inactif) pour réduire la résistance à l’insuline, qui se produit lorsque l’organisme ne répond pas à l’insuline, une hormone qui permet à l’organisme d’utiliser le sucre sanguin comme il le devrait. Cependant, aucun effet n’a été démontré sur la glycémie à jeun, l’hémoglobine A1c (HbA1c) ou les taux d’insuline à jeun.

Une carence en vitamine D peut être diagnostiquée par une analyse de sang. À l’heure actuelle, il n’existe pas de lignes directrices pour aider les personnes diabétiques à faire le tri dans la supplémentation en vitamine D. C’est pourquoi les suppléments doivent être recommandés par un professionnel de la santé. Cela permet d’éviter d’en prendre trop ou pas assez.

✔️Vitamine D et glycémie

Les personnes atteintes de diabète de type 2 qui ont un faible taux de vitamine D peuvent avoir une glycémie moins bien contrôlée. Une étude a montré qu’un supplément pourrait aider les personnes ayant un faible taux de vitamine D à mieux contrôler leur glycémie. Les personnes atteintes de diabète doivent demander à leur prestataire de soins de santé s’il est possible d’utiliser un supplément de vitamine D et comment celui-ci peut s’intégrer dans un plan de traitement.

On trouve de la vitamine D dans le foie de bœuf, les poissons gras (saumon, truite, thon et maquereau), le jaune d’œuf, les champignons et les aliments qui en sont enrichis, comme les produits laitiers et les céréales. L’organisme en produit également par l’exposition de la peau aux rayons du soleil.

De faibles niveaux de magnésium sont associés à un risque accru de développer un diabète. Une supplémentation en magnésium chez les personnes atteintes de diabète de type 2 peut améliorer la glycémie à jeun et post-prandiale ainsi que la sensibilité à l’insuline.

Cependant, comme le soulignent les auteurs d’une méta-analyse, aucun essai clinique à grande échelle ne permet de soutenir l’utilisation systématique de suppléments de magnésium dans le diabète de type 2.

Une méta-analyse a montré que 12 semaines de magnésium supplémentaire chez les personnes atteintes de diabète de type 2 étaient associées à une amélioration des niveaux de pression artérielle. Cependant, les auteurs demandent des études plus rigoureuses pour confirmer ce bénéfice potentiel.

L’augmentation des niveaux de magnésium a également été étudiée dans le cas des accidents vasculaires cérébraux, qui sont une complication du diabète. Des niveaux plus élevés de magnésium peuvent être associés à un risque plus faible de certains types d’AVC. Cependant, des essais contrôlés randomisés sont nécessaires pour confirmer cet effet et formuler des recommandations.

Ce qu’il faut prendre en compte dans le choix des vitamines pour le diabète

Les faibles niveaux de vitamines et de minéraux peuvent être diagnostiqués par une analyse de sang. Les personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent subir des analyses de sang régulières pour surveiller les niveaux de vitamines. Si une carence est constatée, il est important d’établir un plan pour y remédier avec l’aide de prestataires de soins de santé.

La première chose à faire est d’adopter un régime alimentaire qui réponde aux besoins nutritionnels et apporte suffisamment de vitamines et de minéraux. Travailler avec un professionnel de la santé, comme un diététicien, peut aider à planifier les repas et à savoir quels aliments seront les plus utiles en cas de carence.

Il existe de nombreux types et marques de suppléments vitaminiques sur le marché. La Food and Drug Administration (FDA) ne réglemente pas ces suppléments. Il est important d’en choisir un de haute qualité pour ne pas gaspiller d’argent et obtenir les résultats souhaités.

Une façon de choisir un complément contenant la bonne quantité de nutriments est de rechercher une certification. Il existe des sociétés indépendantes qui testent les compléments pour s’assurer qu’ils contiennent ce qu’ils sont censés contenir, qu’ils ne contiennent pas d’ingrédients qui ne devraient pas y figurer et qu’ils sont normalisés afin que chaque bouteille vendue contienne la même quantité de vitamines et de minéraux.

Recherchez un certificat d’analyse (COA) sur l’étiquette du supplément. Cela signifie que l’une des sociétés tierces a testé le produit dans son laboratoire. Certaines de ces sociétés sont le Banned Substances Control Group (BSCG), ConsumerLab, National Sanitation Foundation (NSF) International et U.S. Pharmacopeia (USP).

Pour certaines personnes, un seul supplément peut être recommandé. Mais une multivitamine peut s’avérer plus judicieuse pour les personnes qui présentent des carences multiples ou qui pourraient en développer à l’avenir.

✔️Résumé

Les personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent présenter des carences en vitamines pour diverses raisons. Des tests sanguins peuvent être utilisés pour découvrir un manque de certaines vitamines et minéraux et peuvent être utilisés dans le cadre des soins réguliers du diabète.

Pour tirer le meilleur parti de n’importe quel complément, il est important de choisir des marques de qualité et de demander l’aide d’un professionnel de la santé pour comprendre le dosage nécessaire.

Conclusion

Le traitement régulier du diabète implique des changements dans le mode de vie et peut nécessiter l’utilisation de médicaments pour contrôler la glycémie. Les carences en vitamines sont fréquentes chez les personnes atteintes de diabète et peuvent provoquer des symptômes ou entraîner des complications.

Les personnes atteintes de diabète voudront savoir quelles vitamines et quels minéraux leur manquent, quels symptômes ces carences peuvent provoquer et comment établir un plan avec un prestataire de soins pour corriger les problèmes éventuels.

Dans certains cas, il faudra peut-être faire preuve d’un peu d’initiative pour obtenir les bons tests et éventuellement une recommandation ou une orientation vers un diététicien ou un autre professionnel de la santé spécialisé dans la nutrition.

✔️THORNEUne large gamme de compléments nutritionnels https://www.thorne.com/