Le Lupus : ses complications sont-elles vraiment graves ?

Le Lupus : ses complications sont-elles vraiment graves ? Les maladies auto-immunes font partie des types de maladies les plus mystérieuses, qui déconcertent les scientifiques et les médecins quant à leur mécanisme d’action. Parmi ces maladies, le lupus érythémateux , quels sont ses symptômes, ses causes et peut-il être traité ?.

Qu’est-ce que le lupus érythémateux disséminé (LED)?

Il s’agit d’une maladie auto-immune chronique également appelée lupus érythémateux , dans laquelle le système immunitaire fonctionne mal de sorte qu’il attaque les cellules saines du corps au lieu des corps étrangers et des germes, et il peut affecter de nombreux organes du corps tels que la peau, les articulations, le cerveau, les reins , et d’autres systèmes de l’organisme.

Le Lupus : ses complications sont-elles vraiment graves ?

Par conséquent, on parle de lupus érythémateux disséminé ( LED ) . Les femmes sont plus sensibles à l’infection que les hommes. Selon les statistiques, elle peut toucher un homme sur 10 et elle peut être infectée à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les jeunes femmes âgées de 15 à 44 ans.

Symptômes du lupus érythémateux

Cette maladie est considérée comme une maladie trompeuse, car ses symptômes peuvent varier et changer de temps en temps, il est donc parfois difficile de diagnostiquer, car ses symptômes sont similaires à ceux de nombreuses autres maladies, mais les symptômes généraux de celle-ci incluent les suivants :

  • Fatigue extrême;
  • mal de tête;
  • gonflement des articulations;
  • douleurs articulaires
  • Une éruption cutanée sur le nez et les joues.
  • anémie
  • perte de cheveux ;
  • problèmes de coagulation sanguine;
  • Symptômes du phénomène de Raynaud , qui incluent le changement de couleur des doigts en blanc ou bleu avec une sensation de froid.
  • Perte de poids.
  • Sensibilité au soleil .
  • Ganglions lymphatiques enflés .
  • ulcères de la bouche;
  • fièvre.

D’autres symptômes peuvent également apparaître en fonction du système affecté par la maladie, tels que :

  1. Symptômes liés au cerveau tels que maux de tête, engourdissements, problèmes de vision, convulsions, troubles de la mémoire.
  2. Symptômes cardiaques : tels que problèmes de valve et myocardite .
  3. Symptômes liés aux poumons : accumulation de liquide dans l’espace vide de la cavité thoracique, crachats de sang et essoufflement .
  4. Symptômes liés au système digestif : tels que nausées, vomissements et douleurs abdominales.
  5. Symptômes liés aux reins tels que gonflement des jambes et des pieds .

Causes du lupus érythémateux

Jusqu’à présent, la science n’est pas parvenue à une raison précise et claire pour savoir ce qui se passe dans le corps pour contracter cette maladie, mais comme nous l’avons mentionné, il s’agit d’un défaut du système immunitaire qui sécrète des anticorps dans le corps qui attaquent le corps sain, cellules et tissus, mais il existe plusieurs facteurs génétiques, hormonaux et environnementaux qui peuvent Ensemble, ils augmentent le risque d’infection, notamment :

  • Avoir une autre maladie ou infection dans le corps.
  • Exposition excessive au soleil.
  • Des changements hormonaux tels que ceux qui se produisent pendant la puberté .
  • fumeur.
  • Prendre un médicament.

Complications du lupus érythémateux

Il existe plusieurs complications dont un patient atteint de lupus doit être conscient, notamment :

  • Cicatrices cutanées.
  • déformations articulaires;
  • Insuffisance rénale .
  • accident vasculaire cérébral .
  • crise cardiaque
  • Problèmes et complications de la grossesse.
  • Cataractes .
  • Fractures osseuses.
  • Destruction du tissu osseux de la hanche.

Diagnostic du lupus érythémateux

Comme nous l’avons mentionné, cette maladie fait partie des maladies difficiles à diagnostiquer, car il n’existe pas d’analyse unique permettant de diagnostiquer la maladie. Plusieurs analyses de laboratoire doivent être effectuées ensemble pour découvrir et identifier la maladie, car elle ressemble à de nombreuses autres maladies. .

analyse du lupus érythémateux

  • Tests d’anticorps, tels que ANA .
  • Tests sanguins anormaux qui montrent un faible nombre de globules blancs , un faible nombre de lymphocytes, un faible nombre de plaquettes .
  • Tests d’anémie, qui incluent l’anémie hémolytique immunitaire.
  • Analyse ESR pour détecter les infections dans le corps.

Autres examens

Le médecin peut également effectuer d’autres tests sur les organes du corps pour déterminer l’étendue des dommages et l’effet de la maladie sur eux, tels que :

  • Biopsie de la peau ou de la muqueuse buccale.
  • Arthroscopie.
  • IRM des articulations.
  • Électromyographie .
  • Biopsie musculaire.
  • Biopsie rénale .
  • Échographie des reins.
  • Radiographie thoracique .
  • TDM.
  • Test de la fonction pulmonaire.
  • Rayons d’écho sur le cœur .
  • Cathétérisme cardiaque .
  • Résonance magnétique du cœur.
  • Examen du fond d’œil.
  • Électroencéphalogramme .
  • Analyse du liquide céphalo-rachidien.
  • Doppler vasculaire .
  • Mesure de la vitesse de conduction nerveuse.

Traitement du lupus érythémateux

Malheureusement, jusqu’à présent, il n’existe aucun traitement définitif pour le lupus de toutes sortes, mais les options de traitement dépendent du soulagement des symptômes et de la prévention des attaques.

Le traitement dépend également de la gravité de la maladie et du degré de son impact sur les organes du corps, et les options de traitement peuvent inclure les éléments suivants :

  • Médicament anti-inflammatoire pour traiter la raideur et les douleurs articulaires.
  • Crèmes stéroïdes topiques pour traiter les éruptions cutanées. Médicaments corticostéroïdes pour contrôler les réponses du système immunitaire.
  • Antipaludéens pour les problèmes de peau et d’articulations aussi.
  • Immunosuppresseurs.

Parce que certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires, il est nécessaire de suivre les instructions du médecin et de faire un suivi régulier avec lui, par exemple, certains médicaments comme les stéroïdes peuvent causer de l’ostéoporose à long terme.

Le médecin peut également vous proposer un plan pour vivre avec la maladie afin d’éviter ce qui stimule l’apparition de symptômes, que ce soit à cause des différents aliments ou habitudes que vous faites quotidiennement, et nous vous rappelons la nécessité de toujours consulter un médecin avec lupus érythémateux car ses symptômes peuvent se développer et varier sans s’en rendre compte.

Foire aux questions sur le lupus érythémateux

🟦Lupus érythémateux et grossesse S’influencent-ils mutuellement ?

Le lupus dans les reins peut augmenter avec la grossesse et le risque de naissance prématurée augmente.

🟦Le lupus est-il contagieux ?

Cette maladie n’est pas contagieuse, c’est-à-dire qu’elle ne peut pas vous être transmise par une autre personne, elle n’est donc pas transmise directement et nécessairement par voie génétique.

🟦Le lupus est-il mortel ?

Cette maladie en elle-même n’est pas mortelle, mais l’une des causes de décès avec cette maladie est la survenue de complications, notamment de maladies cardiovasculaires, et la survenue d’infections.