Tâches rouges sur la peau : causes, diagnostic et traitements

Tâches rouges sur la peau : causes, diagnostic et traitements.Tâches rouges qui apparaissent sur votre peau pour de nombreuses raisons, y compris une infection, une condition médicale, une irritation cutanée ou une allergie. 

Certaines tâches rouges disparaissent d’elles-mêmes, mais d’autres peuvent nécessiter un traitement.

Il peut parfois être difficile de déterminer la cause sous-jacente d’une affection cutanée, c’est pourquoi il est judicieux de demander un diagnostic à votre médecin ou à un dermatologue (un médecin spécialisé dans les troubles de la peau, des cheveux et des ongles). 

Cet article examine 13 affections cutanées qui causent des tâches rouges, y compris pourquoi elles se produisent et ce que vous pouvez faire pour les traiter. Il répertorie également les signes et les symptômes d’une urgence médicale afin que vous puissiez obtenir des soins immédiats.

1) Éruption miliaire (boutons de chaleur)

se produit lorsque les glandes sudoripares sont bloquées sous la peau, provoquant de petites bosses rouges et épineuses qui peuvent provoquer des démangeaisons ou des douleurs. 

Il apparaît généralement dans les plis cutanés ou sur les zones de la peau où la sueur s’accumule, comme les aisselles, la poitrine, le dos, les bras et l’aine.

Les personnes qui vivent dans des climats chauds, qui transpirent beaucoup ou qui sont au repos prolongé sont plus sujettes aux boutons de chaleur.

Le traitement des boutons de chaleur consiste à rafraîchir la peau avec des remèdes maison tels que des bains rafraîchissants, des compresses froides, le port de vêtements amples et en évitant les hydratants épais qui retiennent la chaleur. 

Les boutons de chaleur ne sont généralement pas préoccupants et disparaissent d’eux-mêmes en quelques jours. Mais cela peut entraîner une infection secondaire en cas de lésion cutanée. Dans les cas graves, des antibiotiques oraux ou topiques peuvent être utilisés pour soulager la douleur et l’inconfort.

Appelez votre dermatologue si vous remarquez des signes d’infection, y compris une coloration blanchâtre sur l’éruption cutanée, une desquamation de la peau ou un écoulement ressemblant à du pus. 

Résumé

Les boutons de chaleur provoquent de petites bosses rouges et épineuses qui peuvent provoquer des démangeaisons ou des douleurs. Les boutons de chaleur surviennent lorsque les glandes sudoripares sont bloquées, le plus souvent dans les plis cutanés et les parties moites du corps. Les boutons de chaleur ne nécessitent généralement pas de traitement autre que peut-être un bain frais.

2) L’angiome cerise

L’angiome cerise, aussi appelé angiome capillaire ou point rouge rubis est une petite excroissance cutanée non cancéreuse qui apparaît comme une tache ronde rouge ou violette composée de vaisseaux sanguins. Les bosses peuvent être surélevées ou plates et sont fréquentes chez les adultes de 30 ans et plus.

Vous trouverez souvent des angiomes cerises sur le torse, mais ils peuvent également se développer sur les bras, les jambes et le cuir chevelu.


Les angiomes cerises sont diagnostiqués avec un examen visuel et ne nécessitent généralement pas de traitement. Cela dit, les taches peuvent être enlevées si leur apparence vous dérange ou si elles saignent à plusieurs reprises.

Votre dermatologue peut recommander une procédure de retrait relativement indolore à l’aide de lasers ou d’azote liquide. 

Il n’est pas rare que les angiomes de la cerise grossissent ou saignent occasionnellement. Gardez à l’esprit que cela est normal et n’est généralement pas une cause d’inquiétude.

Résumé

Un angiome cerise est une petite excroissance cutanée bénigne composée d’un minuscule groupe de vaisseaux sanguins. Ils ne nécessitent pas de traitement mais peuvent être retirés pour des raisons esthétiques ou s’ils sont sujets aux saignements.

3) Dermatite de contact

La dermatite de contact ou dermite de contact est une affection courante qui survient lorsque votre peau entre en contact avec quelque chose d’irritant ou auquel vous êtes allergique. 

Il apparaît généralement comme une éruption cutanée rouge qui démange avec des bosses, mais peut également impliquer une peau enflée, sèche et squameuse sur n’importe quelle partie du corps.

Il existe deux principaux types de dermatite de contact :

  1. La dermatite de contact irritante survient lorsque la barrière protectrice de la peau est affaiblie et que la peau est irritée par une substance.
  2. La dermatite de contact allergique survient lorsque le système immunitaire réagit anormalement à une substance allergène appelée allergène.

Parfois, vous saurez exactement la cause de la réaction (comme entrer en contact avec de l’herbe à puce). Mais à d’autres moments, ce n’est peut-être pas clair. Votre dermatologue peut recommander un test épicutané pour déterminer si la cause est allergique.

La dermatite de contact disparaît souvent d’elle-même en quelques semaines tant que vous évitez la substance qui l’a provoquée. Le traitement variera en fonction de la cause, mais peut inclure une crème d’hydrocortisone en vente libre ou des antihistaminiques oraux sur ordonnance pour soulager les démangeaisons.

Si vous présentez des symptômes d’une réaction allergique grave, comme une difficulté à respirer ou un gonflement de la bouche, des lèvres ou de la gorge, appelez le numéro d’urgence ou rendez-vous à la salle d’urgence la plus proche.

Résumé

La dermatite de contact est causée lorsqu’un irritant ou un allergène entre en contact avec la peau, provoquant des démangeaisons et des bosses rouges. La dermatite de contact disparaît souvent d’elle-même, mais peut bénéficier d’une crème anti-démangeaison ou d’un antihistaminique oral.

4) La Teigne

La Teigne est une infection cutanée fongique courante qui provoque une éruption rouge, tachetée, circulaire avec des bords surélevés. Parfois, la teigne peut provoquer une desquamation et une desquamation, mais elle n’est généralement pas douloureuse. On le voit souvent sur les bras et les jambes, bien que la teigne puisse apparaître sur n’importe quelle partie du corps.

La teigne est très contagieuse et se transmet facilement par contact peau à peau ou par des objets ou des surfaces contaminés. Les animaux domestiques peuvent également transmettre le champignon.

Il est généralement diagnostiqué par un dermatologue en fonction de son apparence, puis traité avec une crème antifongique en vente libre ou sur ordonnance. Si elle n’est pas traitée correctement, la teigne peut se propager et peut nécessiter un médicament antifongique oral

Résumé

La teigne est une infection cutanée fongique très contagieuse qui provoque une éruption cutanée rouge, irritante, en forme d’anneau avec des bords surélevés. Il est généralement traité avec des crèmes antifongiques topiques.

5) Éruption médicamenteuse

Une éruption médicamenteuse survient lorsque votre corps a une réaction allergique à un médicament . Cela peut également être dû à une hypersensibilité médicamenteuse ou à un effet secondaire du médicament (comme des réactions photosensibles ). 

Les éruptions cutanées médicamenteuses peuvent apparaître sous forme d’urticaire, d’éruptions cutanées ou de cloques.

Les éruptions cutanées médicamenteuses peuvent varier de légères à graves. Certains cas peuvent nécessiter des soins d’urgence. Ils ont tendance à provoquer une épidémie diffuse et, selon la réaction, peuvent affecter tout le corps ou seulement certaines parties du corps.

Pour diagnostiquer une éruption médicamenteuse, votre dermatologue examinera tous les médicaments et suppléments que vous prenez actuellement. 

Si la condition ne disparaît pas après que vous ayez cessé d’utiliser le médicament, votre dermatologue peut vous prescrire d’autres traitements tels que des stéroïdes ou des antihistaminiques pour aider à réduire l’enflure et la douleur.

Les réactions allergiques peuvent être graves et parfois mortelles. Si une éruption cutanée se développe dans les heures, les jours ou les semaines suivant un nouveau médicament, contactez immédiatement votre dermatologue.

Résumé

Une éruption médicamenteuse est une réaction cutanée qui se produit à la suite d’un médicament que vous prenez. L’apparence peut varier et la réaction peut aller de légère à potentiellement mortelle. Si l’éruption est sévère, des corticostéroïdes ou des antihistaminiques peuvent être prescrits.

6) Le pityriasis rosé de Gibert

Pityriasis rosé est une éruption bénigne courante qui affecte généralement les adolescents, et les jeunes adultes. Cela commence généralement par une plus grande tâche rouge sur la poitrine, le torse ou le dos, suivie de petites tâches rouges qui ont la forme d’un anneau. Les tâches peuvent être squameuses et irritantes. 

Les experts ne savent pas ce qui cause le pityriasis rosé, mais on pense qu’il est lié à une infection virale ou bactérienne. Le pityriasis rosé survient souvent après une infection et peut parfois entraîner des maux de tête, des maux de gorge et de la fièvre.

Le pityriasis rosé de Gibert est généralement diagnostiqué par son apparence et disparaît parfois de lui-même en six à huit semaines. 

Dans certains cas, votre dermatologue peut recommander un stéroïde, un antihistaminique ou un médicament antiviral pour aider à soulager les démangeaisons et l’enflure. 

Résumé

Le pityriasis rosé de Gibert commence généralement par une seule grande tache rouge sur la poitrine, le torse ou le dos, suivie de petites taches annulaires. Il disparaît généralement de lui-même, mais un stéroïde, un antihistaminique ou un médicament antiviral peut aider à soulager les démangeaisons et l’enflure.

7) Le Purpura

Le purpura (Tâches de sang) sont  des tâches rouges ou violettes qui apparaissent sur la peau ou à l’intérieur de la bouche en petites ou grandes plaques. Cela se produit lorsque de petits vaisseaux sanguins éclatent, provoquant une accumulation de sang sous la peau.

Bien qu’elles ne soient généralement pas une cause d’inquiétude, les taches de sang peuvent suggérer une condition médicale plus grave comme un trouble de la coagulation sanguine (en particulier si les taches sont étendues). 

Votre dermatologue utilisera un examen physique et des tests sanguins (y compris une numération plaquettaire) pour aider à diagnostiquer la cause.

Des stéroïdes sont parfois prescrits aux personnes atteintes de purpura. Pour les cas graves, des médicaments intraveineux (IV) peuvent être nécessaires pour résoudre un faible nombre de plaquettes.

Résumé

Le purpura (Tâches de sang) sont des tâches rouges ou violacées qui apparaissent lorsque les vaisseaux sanguins sous la peau éclatent. Les taches de sang peuvent être inoffensives ou être le signe d’un trouble de la coagulation sanguine plus grave nécessitant un traitement.

8) Dermatite atopique (eczéma)

La Dermatite atopique ( eczéma) est une affection cutanée chronique courante. Il provoque des éruptions cutanées rouges, prurigineuses et squameuses, généralement dans les plis cutanés tels que les coudes, le cou, les poignets et derrière les genoux ou les oreilles.

La dermatite atopique est généralement observée chez les enfants de 5 ans et moins et diagnostiquée lors d’un examen physique. Le traitement peut inclure des crèmes stéroïdes topiques , des antihistaminiques ou des stéroïdes oraux (pour les cas plus graves). Les experts recommandent également de garder la peau bien hydratée pour réduire les poussées.

Résumé

La dermatite atopique est une affection cutanée chronique qui provoque des éruptions cutanées rouges, prurigineuses et squameuses, généralement autour des plis cutanés des coudes, du cou, des oreilles, des genoux ou des poignets. Des hydratants, des antihistaminiques ou des crèmes stéroïdes topiques peuvent être prescrits pour aider à soulager les symptômes.

9) La dermatite cercarienne

également appelé dermatite du baigneur ou poux de canard ou puce de canard, est une éruption cutanée rouge, bosselée et qui démange qui survient après avoir nagé dans de l’eau contaminée par des parasites connus sous le nom de schistosomes. Les parasites peuvent être trouvés à la fois dans les habitats d’eau douce et d’eau salée.

L’éruption se développe généralement dans la journée suivant l’exposition à l’eau contaminée et n’est pas contagieuse. Il est préférable de le traiter avec des stéroïdes topiques et des antihistaminiques oraux. Des antibiotiques peuvent être utilisés si l’infection ne disparaît pas. 

Résumé

La démangeaison du baigneur est une éruption cutanée rouge, bosselée et qui démange, causée par une réaction allergique à des parasites microscopiques appelés schistosomes que l’on trouve à la fois dans les habitats d’eau douce et d’eau salée. L’éruption est généralement traitée avec des stéroïdes topiques ou des antihistaminiques oraux.

10) Psoriasis

Le Psoriasis est une affection cutanée auto-immune qui peut être déclenchée par le stress, les médicaments, une infection, une blessure ou des facteurs environnementaux. 

L’éruption est rouge et prurigineuse avec des plaques argentées, le plus souvent sur les coudes, les genoux et l’écaille. Les plaques se forment lorsque le système immunitaire surproduit des cellules cutanées.

Un dermatologue peut diagnostiquer le psoriasis par son apparence et parfois par une biopsie cutanée. Le traitement variera en fonction de la gravité des lésions et peut inclure des crèmes stéroïdes topiques, des médicaments immunosuppresseurs et une thérapie par la lumière UV. Les compresses froides, les hydratants et les bains d’avoine peuvent également réduire les démangeaisons.

Résumé

Le psoriasis est une maladie auto-immune qui provoque une éruption cutanée rouge qui démange avec des plaques argentées, le plus souvent sur les coudes, les genoux ou le cuir chevelu. Selon la gravité de l’éruption cutanée, le traitement peut impliquer des hydratants, des stéroïdes topiques, une luminothérapie UV et des médicaments immunosuppresseurs.

11) Le Lichen Plan

Le Lichen plan est une maladie auto-immune qui se traduit par des tâches rouges à l’intérieur de la bouche, des ongles, du cuir chevelu, des organes génitaux, des yeux, de la gorge et du tube digestif

Il se présente généralement sous la forme d’une éruption cutanée violette plate, qui démange et est le plus souvent observé chez les femmes ou les personnes âgées de 30 à 60 ans

Le lichen plan n’est pas contagieux et peut soit disparaître de lui-même, soit devenir un problème chronique. Votre dermatologue sera en mesure de diagnostiquer le lichen plan par un examen physique et de proposer des options de traitement telles que des stéroïdes topiques, des rétinoïdes topiques ou des antihistaminiques oraux.

Bien que la cause du lichen plan ne soit pas bien comprise, certains experts soupçonnent qu’il pourrait y avoir une composante génétique à cette affection cutanée auto-immune. 

Résumé

Le lichen plan est une maladie auto-immune qui provoque une éruption cutanée plate, prurigineuse et violacée sur la peau et à l’intérieur de la bouche. 

Le lichen plan disparaît généralement de lui-même, mais peut être traité avec des stéroïdes topiques, des rétinoïdes topiques ou des antihistaminiques oraux.

12) Une pétéchie

Les Pétéchies sont de petits points rouges qui ressemblent à une éruption cutanée. Ils apparaissent souvent soudainement sur les bras, les jambes, le ventre et les fesses

Les tâches ne démangent généralement pas et ne sont pas surélevées, mais peuvent se propager à différentes parties du corps et former des plaques plus grandes.

Les pétéchies ne sont en fait pas une condition mais un symptôme d’une infection plus importante, d’un traumatisme, d’un trouble de la coagulation ou d’une allergie. 

Ils se produisent lorsque de minuscules vaisseaux sanguins sous la peau éclatent. Les pétéchies ont tendance à être plus petites et plus diffuses que les angiomes cerises.

Votre dermatologue procédera à un examen pour évaluer la cause sous-jacente. Les infections fongiques, virales ou bactériennes comme l’angine streptococcique et la scarlatine sont connues pour provoquer des pétéchies chez certaines personnes.

Le traitement peut ne pas être nécessaire s’il n’y a aucun signe d’infection ou de propagation. Si de la fièvre s’accompagne de pétéchies, cela peut être le signe d’une infection grave nécessitant un traitement immédiat. 

Résumé

Les pétéchies sont de petits points rouges, généralement diffus et sans démangeaisons, qui se produisent lorsque de minuscules vaisseaux sanguins sous la peau éclatent. Les pétéchies sont un symptôme plutôt qu’une condition. Le traitement varie en fonction de la cause sous-jacente.

13) Acné Vulgaire

Les Boutons ( acné vulgaire) sont des tâches rouges enflammées sur le visage, la poitrine et le haut du dos qui se forment lorsque les pores sont bloqués par l’huile, les cellules mortes de la peau et les bactéries. 

Les boutons légers peuvent souvent être traités à la maison avec des produits contre l’acné en vente libre . Une forme d’acné plus sévère, appelée acné kystique , peut nécessiter un traitement par un dermatologue.

Les traitements comprennent des médicaments topiques contre l’acné, des antibiotiques oraux isotrétinoïne, injections de stéroïdespeelings chimiques et contraceptifs hormonaux pour certaines femmes.

Résumé

Les boutons sont causés lorsque les pores de la peau sont obstrués par des huiles, des cellules mortes de la peau et des bactéries. Selon leur gravité, les boutons peuvent être traités avec des crèmes contre l’acné en vente libre, des antibiotiques, de l’isotrétinoïne, des injections de stéroïdes, des peelings chimiques et d’autres mesures.

Quand consulter un dermatologue ?

Déterminer si les tâches rouges sur votre peau nécessiteront une visite chez le dermatoligue dépendra de l’apparence et de la gravité de l’éruption cutanée, de vos antécédents médicaux individuels et de toute affection sous-jacente.

Mais en général, les symptômes du drapeau rouge qui indiquent une infection possible incluent :

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Difficulté à respirer
  • Douleur intense ou gonflement
  • Pus suintant de l’éruption cutanée

Consultez immédiatement un dermatologue si l’un des symptômes ci-dessus accompagne vos tâches rouges. 

Résumé

Il existe de nombreuses causes de tâches rouges sur la peau. Certains sont bénins et clairs en eux-mêmes, tandis que d’autres peuvent être graves et nécessiter un traitement par un dermatologue ou un autre spécialiste médical.

Des affections telles que les angiomes de la cerise, les boutons de chaleur, le lichen plan et le pityriasis rosé ne nécessitent souvent aucun traitement. 

D’autres comme l’acné, la dermatite atopique, la dermatite de contact, les pétéchies, le psoriasis, le purpura, la teigne, la dermatite du nageur peuvent nécessiter un traitement médical par un spécialiste.

Conclusion

Les tâches rouges sur la peau sont relativement courantes et ne sont pas toujours préoccupantes. Mais comme les causes sous-jacentes varient considérablement (des infections et des allergies aux parasites et aux maladies auto-immunes), la seule façon de vous rassurer est d’obtenir un diagnostic d’un dermatologue.

Vous pouvez également envisager un rendez-vous de télémédecine avec un dermatologue. La vidéoconférence (ou la fourniture de photos numériques de votre éruption cutanée) peut être un moyen extrêmement pratique pour le spécialiste d’évaluer votre état et de prescrire des médicaments si nécessaire.

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Que signifient les tâches rouges sur le visage ?

Des tâches rouges sur le visage peuvent être un signe de rosacée, une affection cutanée qui provoque des rougeurs ou des rougeurs sur le visage qui vont et viennent. 

Il provoque également une sensation de brûlure ou de picotement lors de l’application d’eau ou de produits de soin sur les zones touchées. La rosacée ne se guérit pas, mais des traitements existent pour réduire les symptômes. 

Que peut traiter les troubles cutanés?

Un dermatologue est un médecin spécialisé dans les troubles de la peau. Cependant, d’autres spécialistes peuvent être nécessaires en fonction de la cause sous-jacente d’une affection cutanée. 

Ceux-ci peuvent inclure un allergologue pour les allergies cutanées, un rhumatologue pour les affections cutanées auto-immunes et un oncologue pour le cancer de la peau.

Les tâches rouges sont-elles des signes de cancer de la peau ?

Le cancer de la peau peut varier en apparence selon le type de cancer. Le carcinome épidermoïde peut provoquer un nodule rouge ferme, des plaies squameuses plates ou une tâche rouge à l’intérieur de la bouche ou sur les organes génitaux ou l’anus. 

Le carcinome basocellulaire provoque souvent une masse cireuse blanche ou une tache squameuse brune sur la peau exposée au soleil. 

Le mélanome est souvent reconnu par des changements dans un grain de beauté existant (y compris des changements de couleur, de taille et de bordures).