Vivre dans une maison plus écologique

Vivre dans une maison plus écologique. Aménager un intérieur sain et naturel du sol au plafond, c’est possible. Apprenez à choisir les matériaux , traditionnels ou dernier cri, qui respectent l’environement en préservant votre santé.

Grâce aux prouesses du confort moderne, nos maisons sont devenues de vrais petits cocons! Mais les nouveaux matériaux ne sont pas toujours sans risque pour la santé.

L’engouement pour l’écologie et la vogue du retour à la nature remettent d’ailleurs en cause certains d’entre eux, qu’il est possible de remplacer avantageusement par des matériaux plus sains. Petits tour d’horizon pour aménager une maison plus saine , de la cave au grenier.

1) Des murs《vivants》

Habituellement , c’est entre des murs de parpaing que nous disposons nos meubles.

Or, il s’agit d’un matériau de fabrication polluante dont le recyclage laisse à désirer. Autre inconvénient à noter: les maçonneries revêtues intérieurement et extérieurement , très peu poreuses, sont sensibles aux variations de température.

🔵La brique auto-isolante

Préférable au parpaing, elle permet de bâtir et d’isoler en une seule opération. Les briques en terre cuite améliorent sensiblement le confort. Ce matériau permet à l’humidité en excès de s’évacuer naturellement au-dehors. A l’intérieur de la maison , l’air ambiant est donc plus sain.

🔵Le bois

C’est le matériau écologique idéal. Les maisons en bois offrent une atmosphère douce et régulière , sans humidité.

Les parois ne sont jamais froides dans ces maisons《vivantes》, comme en témoignent les craquements…qui ne doivent cependant pas faire douter de la solidité des structures ! Adopté depuis longtemps, par les Anglo-Saxons , le bois compte de plus en plus d’adeptes chez nous.

2) Des sols sains

🔵La terre cuite

Ce matériau recouvre plus volontiers les sols des maisons que celui des appartements , pour des raisons évidentes de commodité et de poids.

🔵Les fibres naturelles

En appartement, les sols peuvent être revêtus de fibres naturelles, faciles à vivre et sans émanations .

La moquette《pure laine》, qui n’est pas à la portée de toutes les bourses, peut être remplacée par d’autres fibres : coco, jute, sisal ou jonc de mer.

Pratiquement imputrescible , ce dernier a sa place dans la salle de bains, dont l’humidité lui convient.

Le coco est économique et passe-partout ; mais il peut rétrécir ou se déformer en fonction du taux d’humidité ambiante. Il est déconseillé de faire glisser les meubles sur le jute,

Dont la fibre risque de se rompre. Le sisal, très chic, associe à la finesse du tissage des couleurs chaleureuses et une grande solidité.

Mis à part la laine, qui bénéficie de traitements antisalissures particuliers , les revêtements en fibres naturelles sont d’un entretien relativement délicat.

🔵Le linoleum

C’est un mélange d’huile de lin , de résines naturelles, de liège et de minéraux pulvérisés sur un support en jute. Composé de matériaux naturels parfaitement sains, il est d’une facilité d’entretien inégalée.

3) Une isolation douillette

Laine de roche et laine de verre sont pratiques et efficaces , mais elles ont l’inconvénient d’être indestructibles et irritantes.

🔵La laine naturelle

Celle des moutons d’Australie et de Nouvelle-Zélande subit un traitement antimites au sel de bore. Elle peut servir de《pull-over》à la maison, mais un pull de luxe, car l’addition est lourde! D’un prix abordable, les fibres de lin ou de chanvre , sans oublier le liège, sont disponibles sous la forme de granulés ou de panneaux agglomérés.

🔵La Cellulose

Flocons et panneaux constituent une isolation efficace. La cellulose s’obtient à partir de papier broyé. Cette préparation est mélangée à de l’acide borique et à du sel de bore, qui la protègent contre les insectes et les champignons tout en la rendant ininflammable.

4) Des cloisons isolantes plus naturelles

🔵Les plaques de platre

Provenant de carrières de gypse, elles sont plus saines que les autres matériaux. Mieux encore: certaines contiennent de la cellulose agglomérée (Fermacell). Elles ont la particularité de réguler le taux d’humidité et de contribuer ainsi à la qualité de l’air.

5) Des peintures sans odeur et non toxiques

🔵Les peintures《A l’eau》

Elles ne provoquent pas d’émanation de solvants, contrairement aux peintures glycéro ou à base de polyuréthanes.

Leurs avantages sont nombreux: faible odeur, facilité d’application, séchage rapide ( l’aération joue un rôle essentiel). Néanmoins, elles ne sauraient se comparer aux peintures dites《écoligiques》(Biofa, Bio Pin, Livos…), qui ne renferment pas de composants irritants.

🔵La chaux

C’est sans doute le plus naturel des revêtements . Elle est utilisée pour ses vertus décoratives , protectrices et assainissantes.《faire sa peinture à la chaux》est à la mode, simple et peu coûteux.

🔵Le sel de bore

Il permet de traiter le bois contre les insectes et les champignons . Préférez-le aux produits chimiques classiques.

6) Un chauffage non polluant

🔵Le poele a bois

Rien de tel à la campagne. Choisissez un appareil à haut rendement offrant un feu continu. Il suffit d’alimenter le matin ( chêne ou châtaignier). Il doit posséder une double chambre de combustion réduisant les émanations polluantes.

https://www.eco-logis.com/peinture-naturelle-bio-ecologique/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*