Comment soigner et entretenir une peau grasse?

Comment soigner et entretenir une peau grasse? Elle se rencontre à peu près avec la même fréquence que la peau sèche. Source de soucis esthétiques pour nombre de femmes et hommes, elle est catastrophique pour les adolescents, chez qui elle constitue le premier stade avant l’apparition de l’acné juvénile.

Bien que sa physiologie et son traitement soient mieux connus des dermatologues, elle reste encore une inconnue et une malédiction pour la plupart des gens.

Mal informé, on se précipite encore sur des produits cosmétiques inadaptés, dont l’emploi entraîne des désastres parfois difficilement réversibles.

Cependant, aujourd’hui, une peau grasse bien soignée et bien entretenue ne devrait plus poser de problèmes ni de netteté ni de maquillage.

La glande sébacée et le sébum

Chaque follicule pilo-sébacé est en principe constitué d’une glande sébacée, d’une glande sudorale et d’un follicule pileux.

En fait, un seul follicule pileux sur trois comporte une glande sébacée, ce qui fait en tout, pour un individu moyen, deux millions de glandes sébacées et six millions de follicules pileux, cheveux compris.

La densité des glandes sébacées est la plus forte au niveau de la face et du cuir chevelu ( 400 à 900 glandes par centimètre carré); viennent ensuite la poitrine , le dos, les membres.

Les paumes des mains et les plantes des pieds en sont complètement dépourvues.

La sécrétion sébacée, ou sébum, est une sécrétion physiologique . Elle a deux grands fonctions:

🔵 Une fonction d’excrétion d’un certain nombre de métabolites (produits de dégradation) dont l’organisme veut se débarasser , notamment des lipides ( cholestérol et triglycérides dont nous verrons le rôle essentiel dans la genèse de l’acné). Une trop grande consommation de matières grasses peut aggraver une peau grasse.

🔵 La constitution , avec la sueur et l’eau qui exsude de la peau d’une façon insensible mais permanente ( eau de perspiration), d’un film hydrolipidique qui hydrate la peau, la protège contre les agressions du monde extérieur ( froid, pluie, cosmétiques inadaptés, soleil, …) et lui permet de lutter contre certains microbes.

Le sébum protège le cuir chevelu de l’adulte contre certains champignons : dermatophytes responsables des teignes , lesquelles n’apparaissent que chez les enfants avant la puberté,

C’est-à-dire avant l’entrée en activité des glandes sébacées.

Ne dégraissez pas trop votre peau

Il doit exister à l’état normal, chez tout le monde ; une certaine quantité de sébum à la surface de la peau, et les glandes sébacées assurent ce contrôle en permanence : on trouve au niveau de la peau une sorte de《lipostat》: si, après une exposition au vent, le film hydrolipidique s’est évaporé pour la protéger , les glandes sébacées en sont informées et sécrètent de nouveau du sébum.

La connaissance de ce mécanisme permet de mieux comprendre pourquoi il est déconseillé de dégraisser la peau

Car, de toute façon, les glandes sébacées reconstitueront en permanence le film hydrolipidique chaque fois qu’il sera détruit.

Au bout d’un certain temps, les glandes sébacées , fortement sollicitées , vont même s’hpertrophier (augmenter de volume), donc sécréter trop de sébum.

A la fin, devenues énormes, elles sécréteront en permanence le sébum, d’où l’apparence huileuse du visage.

La glande sébacée est très richement innervée ( elle reçoit beaucoup de terminaisons nerveuses) et on observe couramment l’importance du facteur nerveux dans l’augmentation de la sécrétion sébacée.

La couche épidermique des peaux grasses s’épaissit, mais la sensation de peau sèche qui devrait en résulter ne se ressent pas à cause du flux séborrhéique gras qui en cache la rudesse.

Les sécrétions grasses: télécommandées par les hormones

la sécrétion sébacée est plus importante chez l’homme que chez la femme, elle atteint son apogée entre 20 et 50 ans et ne diminue que chez la femme, après la ménopause.

Ces constatations ont laissé supposer qu’il existait une influence hormonale à cette sécrétion.

A la naissance d’ailleurs, les glandes sébacées du nouveau-né subissent une poussée sécrétoire sous l’action des hormones mâles de la mère reçues pendant la grossesse.

Il arrive même qu’on voie survenir quelques comédons, voire une véritable acné chez un bébé,

Mais ceux-ci disparaissent rapidement car les glandes sébacées ne sécréteront plus de sébum jusqu’à la puberté.

On s’est ainsi aperçu que la sécrétion du sébum était régulée par un facteur hormonal qui s’est révélé être la testostérone, ou hormone mâle, sécrétée à la fois chez l’homme et chez la femme par les glandes sexuelles endocrines ( le testicule chez l’homme , l’ovaire chez la femme)

La grossesse à 40 ans : avantages et inconvénients.

Et par la corticosurrénale dans les deux sexes. On comprend mieux l’absence de peau grasse avant la puberté ( l’apparition des hormones mâles, chez la petite fille comme chez le petit garçon, peut survenir un ou deux ans avant l’apparition des règles ou des poils de la barbe), et son apparition ensuite; ainsi que celle de l’acné juvénile dans les deux sexes.

Mais la testostérone n’agit pas directement. Elle ne devient active qu’une fois transformée en un dérivé, la dihydrotestostérone , sous l’action d’une enzyme ( la 5-alpha-réductase) qui se trouve au niveau de la glande sébacée.

Seule une très petite fraction de la testostérone, la testostérone libre, peut être transformée, n’étant pas fixée sur une protéine dite porteuse, et peut pénétrer dans la glande sébacée.

L’importance n’est pas la quantité totale de testostérone sécrétée par les ovaires ou les testicules mais le taux de testostérone libre

Ainsi que la quantité et l’activité de l’enzyme qui la transformera en dihydro-testostérone , seule active.

Il est très courant , en recherchant les taux hormonaux de certaines femmes atteintes d’une forte séborrhée, parfois assortie d’une pilosité importante, de trouver des dosages de testostérone tout à fait normaux.

C’est seulement l’enzyme qui est dotée d’une trop grande activité. Cette enzyme est répartie au niveau de la peau d’une façon très précise, qui recoupe exactement les zones oû le sébum est abondant et où les cheveux tombent.

L’importance de cette distribution sur la peau et l’activité de la 5-alpha-réductase sont en rapport avec des facteurs génétiques (familles où toutes les femmes ont la peau grasse et une importante pilosité) et des facteurs ethniques et géographiques (populations originaires du bassin méditerranéen, par exemple).

En dehors de ces cas, la brusque apparition d’une séborrhée importante chez une femme, de quelque âge que ce soit, doit faire rechercher une raison à la présence anormale d’une trop grande quantité d’hormones mâles;

Par exemple, l’administration de médicaments à base de testostérone ou de ses dérivés comme les《anabolisants》, prescrits pour faire grossir ou redonner du tonus; ou certains traitements des bouffées de chaleur par des produits contenant des hormones mâles

En plus des œstrogènes, ou encore, certains types de pilules contraceptives.

Si aucune prise de médicaments ne justifie une trop grande sécrétion d’hormones mâles, on recherchera une autre raison : tumeur ou anomalie de fonctionnement des ovaires ou de la glande surrénale.

Mais il s’agit là, évidemment , de cas exceptionnels.

Retenez seulement que l’apparition rapide d’une séborrhée importante du visage et du cuir chevelu doit faire consulter sans tarder un médecin,

Car il y a peut-être une cause pathologique sous-jacente.

Comment se reconnaît la peau grasse ?

Le pH (définition= le pH ou puissance en hydrogène, indique le taux d’alcalinité ou d’acidité d’une substance. 7= neutralité, comme l’eau. Plus de 7= l’alcalinité, moins de 7= l’acidité) de la peau grasse est très alcalin,

Donc supérieur à 7. En appliquant sur la peau un papier tournesol, il vire au bleu.

Mais cette épreuve est inutile car la peau grasse se reconnaît facilement.

Elle paraît très luisante: la séborrhée se mélange avec la sueur, sécrétée en abondance si plusieurs facteurs aggravants sont réunis , comme la pollution des grandes villes et un certain état nerveux.

https://www.mypremiumeurope.com/fr/meilleurs-hopitaux-prives.htm (MEILLEURS HÔPITAUX PRIVÉES D’EUROPE , 34 SPÉCIALITÉS MÉDICALES)

La peau devient souvent terne, épaisse, du fait de la dilatation des pores sébacées ( cet état des pores est dû à une anomalie du poil qui ne pousse pas normalement,

Et à l’engorgement du follicule pilo-sébacé par du sébum qui ne s’écoule pas non plus normalement: premier stade de l’acné, la grande complication de la peau grasse).

la peau grasse , naturellement protégée par son film gras et son épaisseur, vieillit moins vite que la peau normale ou sèche; les rides et les sillons d’expression apparaissent plus tard,

Mais elle est très irritable , peut-être par intolérance à son propre sébum, ou du fait de soins inappropriés ( dégraissage à l’alcool, lavages trop fréquents avec l’eau calcaire et chlorée);

Ou encore par abus de mauvais cosmétiques parfumés ou chlorés.

Elle se recouvre alors de squames (lamelles qui desquament); un érythème (rougeur) peut apparaître et même dans certains cas de la couperose.

Au cours d’une vie, une peau grasse peut se transformer en peau sèche.

Ne consommez pas trop de graisses et surtout évitez le chocolat

Aucune preuve scientifique ne vient confirmer ce que l’expérience clinique quotidienne montre: en cas de peau grasse, il existe fréquemment , chez les hommes comme chez les femmes , une anomalie du métabolisme des graisses.

On devra faire doser par un laboratoire médical le bon et le mauvais cholestérol, l’acide urique, les triglycérides et, bien entendu, la glycémie , ou taux du sucre dans le sang, à jeun et après un petit déjeuner riche en sucreries.

Souvent, on trouve un taux important de mauvais cholestérol, triglycérides ( autres graisses du sang provenant directement de l’absorption des sucres ou surtout de l’alcool) et parfois un diabète débutant.

Un régime approprié apportera à ces sujets, outre une prolongation de leur vie, une amélioration de leur peau.

Il faut, de toute façon , conseiller une alimentation bien équilibrée où l’on évitera au maximum les féculents, les graisses animales, les viandes grasses, le gibier , les fritures, les sucreries et surtout le chocolat, composé à la fois fe sucres et de graisses généralement de mauvais qualité.

Des études au radio-carbone ont montré que ces graisses étaient directement excrétées par les glandes sébacées.

Comment soigner et entretenir une peau grasse?

Le nettoyage de la peau grasse se fera avec un lait pour peau normale ou pour peau grasse, à l’hamamélis par exemple, choisi avec prudence et en demandant conseil à son dermatlogue.

Là encore, seule l’expérience montre quel est le lait qui convient le mieux à chaque peau.

Puis le lait sera retiré avec un Kleenex et, surtout rincé à l’eau minérale de source ( l’eau de la Roche-Posay, l’eau d’Évian ou l’eau de Volvic).

L’emploi d’un spray n’est pas indispensable et peut même devenir irritant à la longue.

N’utilisez surtout pas l’eau du robinet , trop calcaire et chlorée, à moins qu’il ne s’agisse d’eau de source.

Pour les inconditionnels du savon, il faut éviter les savons à la glycérine, trop irritants et utiliser les savons surgras.

Le choix d’une crème est aussi délicat. Les émulsions de type《huile dans l’eau》, les moins grasses , risquent de provoquer à la longue une intolérance en épaississant l’épiderme, ce qui le rend irritable.

Les crèmes très grasses vont au contraire faire apparaître rapidement des comédons et des kystes d’acné.

Il faut donc apprendre à naviguer très prudemment à travers les différentes marques de produits cosmétiques.

D’une façon générale, il faut utiliser de temps en temps, le soir au coucher, après la toilette, un cold-cream inaltérable du commerce, une crème à l’ultralevure , ou à l’hamamélis , ou des crèmes du type suivant:

  • Teinture mère de Calendula 10g
  • Teinture mère d’arctium Lappa 10g
  • Oxyde de Zinc 6g
  • Talc 2g
  • Eau distillée 30g
  • Solucire q.s.p 100g

Ou:

  • Monostéarate de polyoxyétylèneglycol 10g
  • Acide stéarique 3g
  • Stéarate de propylène glycol 3g
  • Huile d’amandes douces 4g
  • Eau de rose 80g

Maquillez-vous sans crainte…mais pas n’importe comment

Faut-il se maquiller ? Oui. On ne le dira jamais assez: une peau grasse doit être maquillée, mais pas de n’importe quelle façon.

On évitera les produits qui ont tendance à boucher les pores pilo-sébacés avec des conséquences néfastes,

Telle l’apparition d’une acné ou d’une infection de la peau, par multiplication des germes au niveau de la rétention sébacée.

On emploiera essentiellement des bases fluides teintées, tout à fait au point maintenant.

Il en existe qui sont utilisables pour les deux sexes.

Le visage maquillé, la jeune femme ou le jeune homme seront ainsi moins complexés en public.

Avantage supplémentaire: la plupart des bases fluides teintées absorbent la séborrhée.

Utilisez les masques naturels

Il existe de très nombreux masques pour peaux grasses assez efficaces:

1) Masque aux prunes rouges : prenez 7 ou 8 prunes bien rouges , dénoyautez-les, écrasez-les en purée, ajoutez 6 gouttes d’huile d’amandes douces , mélangez.

Appliquez sur le visage et conservez ce masque 20 minutes.

Enlevez-le avec un coton imbibé d’eau de rose.

2) Masque au citron : Mélangez le jus de deux citrons à une cuillerée à dessert de miel tiède. Étalez sur le visage et conservez le masque 20 minutes. Retirez-le avec un coton imbibé d’eau de rose.

3) Masque aux bleuets : Faites une décoction d’un bouquet de bleuets frais. Appliquez sur le visage avec une compresse: retirez au bout de 20 minutes avec un coton imbibé d’eau de rose.

4) Masque aux carottes : Mélangez un jus de carottes crues à un yaourt bien épais. Étalez avec la pulpe fes doigts. Gardez ce masque 20 minutes, puis retirez-le avec un cotton imbibé d’eau de rose.

Que faire quand la peau grasse est irritée?

Il faut chercher la cause : le plus souvent on a abusés des détergents, des solutions alcoolisées ou astringentes.

Très vite, la peau devient rouge, sèche, et démange:

Puis des plaques avec des squames vont apparaître.

Nous ne sommes plus trés loin de la dermatite séborrhéique et des graves conséquences qui en découlent.

Il faudra aussitôt cesser toute application des laits, toniques, lotions alcoolisées employés précedemment.

Voici quelques conseils:

Appliquer pour la nuit un liniment oléo-calcaire:

  • Eau de chaux 20g
  • Huile d’olive 20g

Ou une pâte molle du genre suivant:

  • Talc 10g
  • Oxyde de zinc 10g
  • Lanoline 20g
  • Huile d’amandes douces q.s.p une pâte molle.

Dans la journée, faire des compresses avec la solution suivante:

  • Sulfate de zinc 1g
  • Chlorure de sodium 7,50 g
  • Eau distillée 1L

➡ Si ce traitement ne suffit pas, consultez votre dermatlogue.

Deux produits à éviter: les crèmes aux corticoïdes dits fluorés: vous risquez de voir s’installer une dermatite autour de la bouche,

les savons acides ou à base de trichlorbanalide ou d’hexachlorophène (lisez bien les étiquettes) qui décapent la couche hydrolipidique de la peau et provoquent une intense rebondissement de la séborrhée

Puis, ils installent un cercle vicieux qui hypertrophie les glandes sébacées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*