Le nouveau vaccin nasal contre la maladie d’Alzheimer… Une expérience qui donne de l’espoir !

Le nouveau vaccin nasal contre la maladie d’Alzheimer… Une expérience qui donne de l’espoir !

Après un long chemin de recherche de plus de 20 ans, le premier essai clinique explicite d’un nouveau vaccin nasal contre la maladie d’Alzheimer commence.  

Ce vaccin agit pour empêcher le développement et la progression des symptômes de la maladie d’ Alzheimer ,

et cela a été expliqué par le Dr « Howard Weiner », neurologue et auteur de l’expérience.

Il a également précisé qu’au cours des vingt dernières années, il avait collecté de nombreuses preuves avant le stade des essais cliniques…

afin de s’assurer que le vaccin pouvait être testé et utilisé.

Les premières indications indiquent que le vaccin est sûr et très efficace,

et qu’il deviendra un traitement important pour ralentir et traiter les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Les gens peuvent également utiliser le vaccin nasal afin de prévenir l’exposition à la maladie d’Alzheimer,

en particulier pour les personnes qui présentent des signes de cette maladie et sont à risque.  

Le facteur efficace de ce vaccin est qu’il est utilisé pour stimuler le système immunitaire dans le corps humain,

car il stimule les globules blancs dans les ganglions lymphatiques,

et il agit également pour éliminer la protéine qui cause la maladie d’Alzheimer.

Le Dr « Tanuja Chitnis », chercheur principal dans l’essai du vaccin au cours des dernières années,

a également souligné que les preuves ont confirmé que le système immunitaire du corps a un rôle majeur dans l’élimination de la bêta-amyloïde, la protéine responsable de la maladie d’Alzheimer.

Le vaccin peut être comparé à un nouveau bras du système immunitaire pour contrer la maladie d’Alzheimer.

Cette expérience a ouvert la porte à d’importantes expériences dans des voies différentes et nouvelles, non seulement pour le traitement de la maladie d’Alzheimer,

mais aussi pour faire face aux maladies neurodégénératives.

Voir aussi: Antidépresseurs sans effets secondaires 2021

Lors du premier essai du nouveau vaccin nasal pour traiter la maladie d’Alzheimer, l’essai clinique sera mené sur 16 patients âgés de 60 à 85 ans…

qui présentent des symptômes précoces de la maladie d’Alzheimer, mais leur santé est bonne.  

Ils recevront deux doses du vaccin sur deux semaines, à raison d’une dose chaque semaine,

et l’efficacité et l’innocuité du vaccin ainsi que la tolérance du patient au vaccin seront évaluées.

Il se concentrera également sur ses effets sur les réponses immunitaires du corps, en particulier son effet sur les globules blancs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *