Odeur vaginale : Symptômes , Causes , Traitement , Complications, Diagnostic

Odeur vaginale : Symptômes , Causes , Traitement , Complications, Diagnostic.Tous les vagins ont une odeur, y compris les vagins sains. Les hormones, la sueur, les bactéries normales, le cycle menstruel, la grossesse, les rapports sexuels et même les habitudes quotidiennes comme ce que vous mangez et portez peuvent tous influencer une odeur vaginale saine.

L’odeur vaginale ne signifie pas nécessairement que quelque chose ne va pas. Mais si l’odeur est forte, désagréable ou accompagnée d’autres symptômes, elle peut être le signe d’un problème, comme une infection.

Cet article traite des odeurs vaginales courantes, du moment où il faut consulter un professionnel de la santé et de la façon de traiter les odeurs vaginales si nécessaire.

Symptômes de l’odeur vaginale

Tout d’abord, il est important de noter que la présence d’une odeur dans la région du vagin et de la vulve est normale.

Voici quelques odeurs courantes dont il ne faut généralement pas s’inquiéter :

Odeur piquante, fermentée ou aigre : L’activité bactérienne normale qui contribue à maintenir les niveaux de pH vaginal (équilibre acide/base) peut donner lieu à ces odeurs.

Métallique ou cuivrée : Cela peut être dû au sang des menstruations, à de petites coupures ou éraflures pendant les rapports sexuels, ou à un contact avec du sperme.

Douce-amère, comme du pain d’épice ou de la mélasse : Les bactéries normales peuvent être en mutation, et l’équilibre du pH peut être un peu déréglé.

Javellisé ou chimique : Il peut s’agir d’une petite quantité d’urine dans vos sous-vêtements ou autour de votre vulve (cela peut aussi être un signe d’infection bactérienne, donc ne l’écartez pas automatiquement).

Légèrement sucrée : Les bactéries normales peuvent provoquer une odeur légèrement sucrée, mais si elle est très sucrée ou accompagnée d’autres symptômes, cela pourrait indiquer une infection à levures.

Odeur corporelle, ou odeur d’aisselle : Cette odeur peut être piquante, mais elle n’est pas inquiétante. C’est simplement la sueur qui réagit avec les bactéries vaginales.

Voici quelques odeurs qui peuvent indiquer un problème :

Poissonneuse (piquante et fétide) : Cela peut signifier une infection telle que la vaginose bactérienne (VB) ou la trichomonase (trich).

Pourri (comme de la mauvaise viande) : Elle peut provenir d’un tampon oublié ou qui est resté trop longtemps en place.

Indépendamment d’une odeur spécifique, une odeur vaginale qui est forte ou accompagnée d’autres symptômes tels que des pertes ou des saignements anormaux doit être évaluée par un prestataire de soins.

Odeur vaginale : Symptômes , Causes , Traitement , Complications, Diagnostic

Causes de l’odeur vaginale

Plusieurs problèmes peuvent entraîner une odeur vaginale désagréable. Les trois plus courants sont la vaginose bactérienne, la trichomonase et l’infection à levures.

Vaginose bactérienne (VB) : Il s’agit d’une infection bactérienne causée par une prolifération de certaines bactéries vaginales.

De nombreuses personnes atteintes de VB n’ont pas de symptômes, mais certaines présentent des symptômes tels que :

  • Une odeur de poisson qui augmente après les rapports sexuels
  • Démangeaisons ou brûlures lors de la miction
  • Pertes vaginales fines, blanches ou grises
  • Douleurs, démangeaisons ou brûlures dans le vagin
  • Démangeaisons autour du vagin (vulve)

Trichomonase (trich) : Il s’agit d’une infection sexuellement transmissible (IST) causée par un parasite.

La trichomonase ne présente pas toujours de symptômes visibles, mais les symptômes possibles sont les suivants :

  • Une odeur vaginale de poisson
  • pertes vaginales claires, blanches, jaunâtres ou verdâtres (peuvent être mousseuses)
  • démangeaisons, brûlures, rougeurs ou douleurs dans la zone génitale
  • Inconfort lors de la miction et/ou des rapports sexuels

Infection à la levure : Il s’agit d’une infection fongique du vagin et/ou de la vulve.

Les symptômes d’une infection à levures peuvent inclure :

  • Une odeur vaginale plus douce, semblable à celle de la bière.
  • Des pertes vaginales plus épaisses et  » grumeleuses  » (pouvant ressembler à du fromage blanc).
  • des démangeaisons, une irritation ou une rugosité.

Quels médicaments peuvent causer une odeur vaginale ?

Les antibiotiques peuvent augmenter la probabilité de développer une infection à levures ou une BV. Les corticostéroïdes peuvent également augmenter le risque d’infection à levures.

✔️Oubliez la douche vaginale

Certaines personnes se tournent vers les douches vaginales (injection d’eau ou d’autres mélanges de liquides comme le vinaigre dans le vagin) en pensant que cela peut aider ou prévenir les odeurs vaginales.

C’est le contraire qui se produit. Les douches vaginales perturbent l’équilibre des bactéries présentes dans le vagin, ce qui peut entraîner une infection ou une irritation, augmentant ainsi les risques d’odeurs vaginales désagréables8.

Si une infection vaginale est déjà présente, les douches vaginales peuvent provoquer une propagation de l’infection vers l’utérus, les trompes de Fallope et les ovaires, ce qui peut entraîner un problème de santé grave appelé maladie inflammatoire pelvienne.

Traitement

Si l’odeur est due à un problème de santé, c’est le problème lui-même qui doit être traité.

Par exemple :

  • La vaginose bactérienne est traitée par des antibiotiques oraux ou topiques (appliqués dans le vagin).
  • La trichomonase est traitée par des antibiotiques par voie orale.
  • Les infections à levures sont traitées par des médicaments antifongiques. Les options comprennent des médicaments par voie orale ou une crème ou un suppositoire inséré dans le vagin.

Les mesures que vous pouvez prendre pour tenter de réduire la puissance des odeurs vaginales normales et aider à prévenir l’infection comprennent :

  • Lavez votre vulve délicatement à l’eau tiède uniquement (il n’est pas nécessaire d’utiliser du savon, mais si vous le faites, utilisez un savon doux et non parfumé, jamais parfumé ou antibactérien).
  • Évitez les produits parfumés dans la zone vulvaire/vaginale, comme les poudres, les parfums, les produits menstruels parfumés ou les déodorants.
  • Ne faites pas de douche vaginale.
  • Portez des vêtements respirants, en particulier des sous-vêtements, en coton par exemple (évitez les sous-vêtements et les pantalons de yoga en lycra et en spandex).
  • Évitez les vêtements trop serrés.
  • Envisagez de ne pas porter de sous-vêtements pendant votre sommeil.
  • Enlevez les sous-vêtements mouillés ou humides dès que possible.
  • Prenez une douche après avoir nagé dans une piscine, un lac ou une rivière chlorés.
  • N’utilisez des protège-slips ou des serviettes hygiéniques qu’en cas de nécessité absolue (ils retiennent l’humidité contre la peau).
  • Restez bien hydraté.
  • Si vous avez des rapports sexuels avec le pénis dans le vagin, utilisez un préservatif et des lubrifiants non parfumés et non aromatisés.
  • Consommez des probiotiques (comme dans le yogourt) pour aider à maintenir l’équilibre du pH vaginal.

Complications associées à l’odeur vaginale

Si l’odeur vaginale est due à une infection, il est important de se faire soigner rapidement.

La VB et le trich peuvent entraîner :

  • Probabilité accrue de contracter ou de transmettre des IST, y compris le VIH.
  • Si pendant la grossesse, naissance prématurée ou faible poids de naissance

Les bactéries causées par une IST (et parfois par des bactéries vaginales normales) peuvent entraîner une infection grave des organes reproducteurs (utérus, trompes de Fallope, ovaires et col de l’utérus) appelée maladie inflammatoire pelvienne (MIP).

Certaines personnes atteintes de salpingite ne présentent aucun symptôme, tandis que d’autres présentent des symptômes allant de légers à graves. Les symptômes comprennent :

  • Une douleur dans le bas de l’abdomen (symptôme le plus courant).
  • Fièvre de 100,4 degrés Fahrenheit ou plus
  • Pertes vaginales (pouvant avoir une odeur nauséabonde)
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Douleur en urinant
  • Périodes menstruelles irrégulières
  • Douleur dans la partie supérieure droite de l’abdomen (rare)

Les salpingites peuvent se développer rapidement, avec des douleurs extrêmes et de la fièvre. Sans traitement, les salpingites peuvent entraîner des problèmes tels que :

  • Des problèmes de fertilité
  • Grossesse ectopique (une grossesse non viable implantée en dehors de l’utérus)
  • Des douleurs pelviennes chroniques.

Si vous présentez des signes de salpingite, consultez un professionnel de la santé dès que possible.

Existe-t-il des tests pour diagnostiquer la cause de l’odeur vaginale ?

Pour déterminer la cause de l’odeur vaginale, un prestataire de soins peut :

  • Discutez de vos antécédents médicaux
  • Posez des questions sur vos symptômes
  • Effectuer un examen pelvien
  • Recherchez les pertes vaginales, notamment leur couleur, leur qualité et leur odeur.
  • Effectuer une analyse des sécrétions vaginales
  • Effectuer d’autres tests de laboratoire

Quand consulter un médecin pour une odeur vaginale ?

Contactez un médecin si vous ressentez :

  • Des pertes vaginales qui sentent mauvais
  • Fièvre
  • des démangeaisons, des brûlures, des rougeurs, des éruptions cutanées ou un gonflement autour du vagin/de la vulve
  • Des pertes épaisses, blanches ou vert jaunâtre, ou des pertes d’une couleur ou d’une consistance inhabituelle.
  • Douleur en urinant
  • Douleur ou gêne lors des rapports sexuels
  • Saignement non associé à vos règles

✔️Résumé

Un certain degré d’odeur vaginale est normal. Une odeur vaginale particulièrement forte ou fétide, comme une odeur de poisson, peut indiquer un problème, comme une infection. La vaginose bactérienne, la trichine ou les infections à levures sont des causes courantes d’odeurs vaginales désagréables.

Consultez un médecin si vous ressentez une odeur nouvelle, désagréable ou accompagnée d’autres symptômes.

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Qu’est-ce qui peut aggraver les odeurs vaginales ?

Parfois, les mesures prises pour « soulager » les odeurs vaginales peuvent les provoquer ou les aggraver en perturbant l’équilibre des bactéries vaginales naturelles.

Évitez :

  • Utiliser des produits parfumés ou agressifs dans la zone du vagin ou de la vulve.
  • Se doucher
  • Utiliser des savons irritants, comme les savons parfumés ou antibactériens.
  • De trop laver ou frotter le vagin/la vulve.

Les odeurs vaginales sont-elles toutes mauvaises ?

Non. Tous les vagins ont une odeur causée par des bactéries normales, les glandes sudoripares, les hormones, etc. Bien que certaines odeurs puissent indiquer un problème (comme une odeur de poisson), la présence générale d’une odeur ne signifie pas nécessairement que quelque chose ne va pas.

Comment puis-je me débarrasser des odeurs vaginales indésirables ?

Tout d’abord, vous devez déterminer si ce que vous sentez est une odeur vaginale normale ou le signe d’un problème. Si l’odeur est due à un problème, comme une infection, vous devez traiter la cause sous-jacente.

Si l’odeur est simplement l’odeur naturelle de votre vagin, vous n’avez rien à faire du tout.

Pour maintenir l’équilibre de votre vagin, vous pouvez notamment laver votre vulve avec de l’eau uniquement (ou un savon doux et non parfumé), porter des vêtements respirants et utiliser un préservatif pour les rapports sexuels.

✔️Always Discreet : des protections légères et efficaces pour le bien-être de toutes les femmes https://www.alwaysdiscreet.fr/fr-fr

Hygiène intime féminine : Avez-vous vraiment besoin d’utiliser un « gel intime » ?