Ordinateur-PC: 6 méfaits à prendre en compte

Ordinateur-PC : 6 méfaits à prendre en compte. Incontournable dans la vie professionnelle , l’ordinateur occasionne quelques désagréments . Les implications de l’écran et du clavier, lorsqu’on en fait un usage immodéré, sont nombreuses: maux de tête, yeux qui piquent , raideurs de la nuque, douleurs de l’épaule et des mains, ankilosement des pieds, stress…

Bureautique, administrations , entreprises…, l’ordinateur s’est imposé dans de multiples domaines, publics ou privés , du secteur tertiaire.

À côté des travailleurs sur écran, les internautes et les fanatiques de jeux vidéo sint exposés, en cas de pratique assidue, aux mêmes risques.

Les principaux symptômes que provoquent l’ordinateur sont liés principalement à cinq types d’inconvénients : une grande sollicitation des yeux , une position statique, des mouvements répétitifs , un stress psychologique et la sédentarité.

Stress

Les possibilités d’exploitation quasiment illimitées de l’ordinateur et du net font que nous avons du mal à limiter leur usage. Une sollicitation importante due à une exigence de rendement de plus en plus grande, la pression de l’urgence , la passion que suscite les nouvelles technologies , quasiment incontournables si l’on veut rester ou devenir au top de sa vie professionnelle , sont autant de facteurs mettant nos nerfs à rude épreuve.

N’étant pas contraints à des horaires précis et limités, les utilisateurs qui travaillent à domicile sont encore plus exposés au stress.

Les symptômes qui découlent directement de cet état de surexcitation sont des troubles de la concentration, une plus grande consommation de tabac et de café pour arriver à maintenir l’effort intellectuel, une perturbation de l’humeur chez les personnes prédisposées au « mauvais caractère », et une perturbation du rythme veille/sommeil (difficulté à s’endormir…).

Quand l’ordinateur empiète sur notre vie privée, il devient vite un danger pour notre santé. L’idéal est de limiter son utlisation, de faire des pauses fréquentes et d’éviter tant que possible le travail en nocturne.

Maux de tête

La fatigue visuelle et la tension musculaire due à la fixation de l’écran peuvent être à l’origine de maux de tête.

Le plus souvent, il s’agit d’une céphalée de tension. La douleur s’installe en bandeau au niveau du front ou en casque au dessus de la tête en donnant une impression de lourdeur.

Quelques fois , le surmenage et la trop forte luminosité peuvent déclencher des crises de migraine chez les personnes prédisposées.

Le meilleur remède est le repos absolu et dans l’obscurité, avec un gant de toilette glacé sur le front, le temps que les maux de tête s’estompent.

Lorsque la douleur irradie de la nuque au sommet du crâne , elle a une origine cervicale . Une position inconfortable en est la cause.

Douleurs cervicales crampes

Chez tous les usagers assidus de l’ordinateur et plus encore chez les personnes sujettes à l’arthrose,

C’est-à-dire une grande partie des plus de 40 ans, la répétition des mouvements du bras dans une mauvaise position va entraîner des douleurs cervicales.

Cette mauvaise position est due à la hauteur du plan de travail qui n’est pas adaptée à la taille. Elle est généralement trop haute, ce qui fait travailler les bras en tension permanente.

Il est toujours possible de régler le siège plus bas toutefois cela ne doit pas déséquilibrer la statique des pieds ni couper la circulation au niveau des cuisses.

Parmi les autres douleurs ressenties , celles au niveau des mains , des poignets , des coudes et des épaules . Elles sont dues à une inflammation des tendons et des nerfs actionnant les articulations .

Enfin les problèmes circulatoires dûs à l’ankilosement des membres représentent une autre source de problèmes.

Fatigue visuelle

Nos yeux ne sont pas faits pour fixer en permanonce un même point lumineux.

Parmi les désagréments qu’implique une station prolongée devant un petit écran allumé: la fatigue visuelle.

Celle-ci peut se traduire par une inflammation des paupières ou de la cornée ( rougeurs, sensation de sécheresse , brûlures, picotements), une vision floue ou dédoublée, des étourdissements voire des nausées et des maux de tête Maux de tête: quelles sont les principales causes?.

De même, la fatigue visuelle peut aggraver certains problèmes de vision déjà existants comme le strabisme ou la myopie.

L’ordinateur n’en est pas la cause mais il s’agit comme un facteur aggravant. Il faut impérativement faire corriger ses problèmes de vue en consultant un ophtalmologiste.

Tout utilisateur d’ordinateur est d’ailleurs invité à faire contrôler régulièrement sa vue.

Syndrome du canal carpien

Très fréquent chez les pianistes, les caissières mais aussi chez les secrétaires clavistes et les informaticiens , le syndrome du canal carpien est du à une sollicitation trop importantes des mains.

Les mêmes gestes répétés des heures durant provoquent une hypersollicitation des tendons du poignet qui compriment le nerf médian du creux de la main.

Tout d’abord, on ressent des fourmillements dans les trois premiers doigts de la main , puis une gêne pour saisir des objets. Il est parfois nécessaire d’avoir recours à une intervention chirurgicale.

Pour éviter cette maladie professionnelle , extrêmement courante, il faut adopter une bonne position devant son clavier.

Les poignets et les doigts de la main doivent rester souples.

Sédentarité et Kilos en trop

Les personnes dont le métier les oblige à mener une vie sédentaire sont davantage exposées que les autres à l’obésité.

La position assise entraîne une stase veineuse qui favorise la cellulite au niveau des cuisses et des fesses.

Pour contre-balancer ces effets, un régime équilibré et beaucoup d’activité physique! L’idéal est de pratiquer une gymnastique réparatrice

avec des exercices d’assouplissement et de musculation (abdo-fessiers). Sont recommandés: le step, le vélo d’appartement , la natation.

10 conseils pour travailler devant un écran

1)Régler la luminosité de votre écran. Pour une meilleure acuité, évitez les couleurs floues. Travaillez sur un écran de qualité ayant une bonne résolution de couleurs.

2)Pour ne pas être gêné par la lumière qui rebondit sur l’écran et obtenir de meilleurs contrastes des couleurs , utilisez un éclairage tamisé.

3)si vous devez simultanément regarder votre écran et consulter des documents , tamisez la lumière du bureau et utilisez un éclairage d’appoint , n’excédant pas 500 lux, pour lire vos documents.

4)Pour diminuer l’effort de concentration des yeux, placez votre écran à la bonne distance. Celle-ci doit être réglée en fonction de votre vue et être ni trop proche des yeux pour ne pas les éblouir, ni trop éloignée pour éviter les difficultés de lecture.

5)Faites une petite gymnastique oculaire de temps à autre pour soulager vos yeux: clignez les paupières , regardezcsur les côtés , en haut , en bas et dans le lointain.

6)Adaptez votre plan de travail à la hauteur de vos bras: vos avant-bras et vos coudes doivent être perpendiculaires au clavier.

7)Pour prévenir le syndrome carpien, mettez votre clavier au moins à 15 cm du bord du plan de travail et n’appuyez pas vos avant-bras sur afin de ne pas faire travailler vos poignets en extension.

Tapez sur les touches avec légèreté pour ne pas mettre vois doigts sous tension.

8)Investissez dans un fauteuil de bureau ergonomique, réglable au niveau de la hauteur et de l’inclinaison du dossier: éviter de mettre votre dos en angle droit et vos bras en extension.

9)Rétablissez la circulation sanguine de vos pieds en faisant des petits mouvements de rotation des chevilles, 2 à 3 minutes toutes les heures.

10)Faites des pauses de 10 minutes toutes les deux heures pour détendre vos muscles et récupérer une meilleure concentration.

Évitez de fumer et de boire du café à chasue pause.